AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
19 janvier 2019

Arizona Blake


►►►◄◄◄

Wesley Beaumont


►►►◄◄◄

Mederick Ravendorne




Classement au
5 janvier 2019

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Andy et Alessandro


►►►◄◄◄

Tobias Rapier




Classement au
22 décembre 2018

Andy Turing


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Tobias Rapier




Classement au
8 décembre 2018

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Therence Garnet


►►►◄◄◄

Tobias Shepherd




Classement au
24 novembre 2018

Amance Jouve


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Tobias Rapier




Classement au
10 novembre 2018

Andy Turing


►►►◄◄◄

Therence Garnet


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
27 octobre 2018

Andy Turing


►►►◄◄◄

Amance Jouve


►►►◄◄◄

Liam Dunbar




Classement au
13 octobre 2018

Wesley Beaumont


►►►◄◄◄

Therence & Caracole


►►►◄◄◄

Lewis Walton




Classement au
29 septembre 2018

Andy Turing


►►►◄◄◄

Tobias Shepherd


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
15 septembre 2018

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Isaac Lahey


►►►◄◄◄

Andy Turing




Classement au
31 août 2018

Caracole O’Brien


►►►◄◄◄

Andy Turing


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
18 août 2018

Isaac Lahey


►►►◄◄◄

Amance Jouve


►►►◄◄◄

Lewis Walton




Classement au
4 août 2018

Wesley Beaumont


►►►◄◄◄

Amance & Willem


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
21 juillet 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski




Classement au
6 juillet 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
23 juin 2018

Scott McCall


►►►◄◄◄

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
9 juin 2018

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Vicky Anderson


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
26 mai 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Alex


►►►◄◄◄

Tobias Rapier




Classement au
11 mai 2018

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Charlie & Alex


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
28 avril 2018

Derek Hale


►►►◄◄◄

Samael Washington


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
14 avril 2018

Caracole O’Brien


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
31 mars 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Lydia Martin


►►►◄◄◄

Scott McCall




Classement au
17 mars 2018

Theo Raeken


►►►◄◄◄

Lydia Martin


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
4 mars 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Leoric & Derek


►►►◄◄◄

Charlie Crowley




Classement au
17 février 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Derek Hale




Classement au
3 février 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
20 janvier 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
6 janvier 2018

Derek Hale


►►►◄◄◄

Connor Edenfield


►►►◄◄◄

Therence Garnet





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 Au fil des mots [ft Arizona Blake]

Aller en bas 
AuteurMessage
Tobias Rapier

Tobias Rapier


Humeur : Laconique
Messages : 354
Points : 362
Réputation : 39

Date d'inscription : 28/02/2018
Localisation : Je suis ce souffle dans votre nuque

MessageSujet: Au fil des mots [ft Arizona Blake]   Jeu 10 Jan - 16:14

Tobias Rapier & Arizona Blake


Au fil des mots



La pointe de son stylo rouge frôle la marge de la copie alors qu'il est plongé dans le contenu de celle-ci. Enfin c'est ce qu'il tente de faire, assis dans un coin de la réserve de la librairie, attendant patiemment la fermeture de cette dernière et la libération de son propriétaire.

Il soupire, lève les yeux pour lire une dernière fois le nom de l'élève avant de jurer. Il barre d'une grande croix rouge la tentative de résumé de l'enfant, avant de noter.

"3/20 Lire l'ouvrage étudié aurait été un plus dans la quête d'une note convenable."

Il pose le torchon rendu par Garnet sur la pile des copies corrigées avant de fouiller dans celles qu'il doit encore noter. Il triche, mais il a besoin d'un peu de motivation. Un devoir soigné, une copie rédigée intelligemment. Ses doigts fouillent à travers les feuilles de papier, ses yeux cherchent un nom. Puis il tire sur celle qui lui tend les mains, s'installant un peu plus confortablement, fredonnant avant de se perdre dans sa lecture. Le contenu y est soigné, les tournures de phrases agréables. Il corrige quelques fautes d'étourderie, avant de finalement poser sa griffe sur le papier.

"19/20 Un travail soigné et agréable. Passez me voir quand vos cours se termineront."

Il reprend une nouvelle copie, respectant l'ordre cette fois, fronçant les sourcils en trouvant une faute dans le titre même du livre. Une profonde inspiration plus tard accompagnée d'une gorgée de bourbon, il se penche au dessus du devoir, barrant le sujet mal orthographié pour l'écrire correctement juste à côté.

[...]

Le sourire de Miss Blake lorsqu'il a posé sa copie face à elle lui a réchauffé le cœur quelques instants. Presque autant que la mine déconfite de Therence lorsqu'il a reçu la sienne, accompagnée d'une demande de signature paternelle sur cette dernière. Hormis quelques élèves, cette classe ne pose pas de soucis particulier. Elle est  même reposante si on la compare à d'autres.

[...]

Il signe le bon pour l'heure de détention de l'élève de seconde qui n'a pas su retenir un cri de joie à l'entente de la sonnerie marquant la fin des cours. Il lui tend, ne se préoccupant pas du regard noir que lui sert le garçon, avant de finalement lui montrer la porte d'un geste agacé de la main. Il range son carnet à sanctions dans le premier tiroir de son bureau, faisant claquer sèchement ce dernier quand il le referme. Brosse à la main, il observe une dernière fois le tableau blanc et commence à effacer les écritures qui le recouvrent dans son intégralité. C'est un brut qui le fait se retourner vers la porte, et sa bouche s'ouvre alors qu'il s’apprête à expédier le gêneur au loin. Ses sourcils se froncent quand qu'il reconnait sa brillante élève, sa bouche se fendant d'un sourire voulu avenant.

-Miss Blake, n'hésitez pas à vous installer, je suis à vous dans une minute.

La demoiselle entre, avant de faire grincer une chaise en la tirant pour prendre place dessus. Tobias achève son nettoyage, frottant sa brosse contre le rebord de la corbeille à papier pour en retirer les résidus de feutre. L'objet retrouve sa place, aimanté sur le tableau redevenu vierge. Ce nettoyage sommaire terminé il prend place sur sa propre chaise.

Son regard rencontre celui anxieux de la jeune fille qui fait la tête d'un condamné que l'on mène à l’échafaud. Sa réputation de sale type semble déjà avoir fait son chemin dans l'esprit des anciens élèves du norvégien. Il fronce les sourcils avant de prendre le cahier ou il relève soigneusement les notes de chacune de ses classes. Il tourne les pages à grand renfort de gestes impatients, puis s'arrête sur celle de la classe de la jeune fille. Il se redresse, prend l'objet entre ses mains avant d'aller le porter à la petite blonde.

-Miss Blake, vos notes sont excellentes mais elles ne font que refléter le travail que vous fournissez. Votre écriture est soignée, votre style agréable et parfois assez novateur. On y sent un véritable amour de l'écriture et de la littérature. J'ai une proposition pour vous, quelques devoirs en plus dans le but de vous perfectionner, et même la possibilité de débattre ensemble à propos de livres que nous pourrions tout deux étudier. Bien sur vous aurez votre avis à donner sur les ouvrages sélectionnés, et ce n'est qu'une proposition que je vous fait. Il n'y a rien d'obligatoire. Ce serait à voir comme une sorte de perfectionnement totalement optionnel. 

La surprise est visible sur le visage de la jeune fille. Elle qui semblait anxieuse, la voici à présent titillée par cette idée. Tobias sourit avant d'abattre sa dernière carte dans le but d'achever de la convaincre.

-Je pense que beaucoup de vos petits camarades aimeraient que je leur donne la possibilité de corriger mes copies personnelles.
©️️️clever love.



+ Whiskey is my tears
Tout homme peut sombrer, il suffit de toucher son point faible pour l'y aider. Sortir de cette folie est au contraire une chose bien moins aisée. ©️ sensitive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arizona Blake

Arizona Blake


Humeur : Même elle, elle sais pas.
Messages : 36
Points : 42
Réputation : 0

Date d'inscription : 12/11/2018

MessageSujet: Re: Au fil des mots [ft Arizona Blake]   Ven 11 Jan - 18:59

Pour Arizona Blake, élève de dernière année, toutes les journées de cours se ressemblaient. Elle se fondait dans la masse, sans prendre le temps d’analyser et de profiter des minutes qui s’écoulait. La jeune femme avait plutôt tendance à baisser la tête sous la capuche de son sweat gris neutre, dans le seul but de paraître invisible, c’est ainsi qu’elle évoluait dans les couloirs du lycée comme à son habitude, inexistante. Autour d’elle, les groupes se rassemblaient et certain parlait fort pour ce faire remarquer, d’autre tour au contraire chuchotait perfidement ou juste par crainte d’être entendue. Il y avait de tout dans les lieux sauvage qu’était le lycée, et tous savais que pour survivre, il n'y avait pas un grand nombre de façons, être le prédateur, être en groupe, ou invisible. Les autres se fessaient mangées. Arizona avait depuis longtemps opté pour la dernière des solutions, peut de personne connaissait son nom et la plupart de ne savais pas le mettre sur son visage. La solitude était parfois lourde, mais la jeune louve n’avait, j’avais réellement essayé de changer et de se défaire du poids qu’est le silence et le manque de contact social. Sa nouvelle nature de louve n’était pas pour arranger les choses. Et elle refusait d’être « mangée » !
(…)
Les cours de Mr.Rapier, étais sans nul doute un instant de répit dans la tête tourmenter d’Arizona. Elle pouvait cesser de réfléchir à tout ce qui la hantait pour juste écouter quelqu’un parler des mots. Elle aimait tant écrire… Coucher sur le papier mille émotions vibrantes qui la brûle, faire danser les mots dans une valse harmonieuse. Elle aime tout aussi la poésie éphémère, celle qui est murmurée et jamais écrit, celle que malgré tous nos efforts, on ne peut retenir. Elle aime ses deux faces de la poésie, celle-ci encrer qu’on peut lentement effleurer et s’en imprégner et celle bien trop libre qui s’efface, insaisissable. Ce sont deux choses qu’elle retrouvait dans les cours de Mr.Rapier, il semblait comprendre la délicatesse des mots, chose qu’Arizona appréciait chez lui. La jeune femme, allergique au contact trouvait la plupart du temps les profs ennuyeux et tout simplement idiot. D’ailleurs elle n’écoutait que très rarement les cours et ses notes étais pour la plus part juste satisfaisante, ni bien ni nul, juste satisfaisant. Le seul lieu où elle voulait ce dépassé était ici, dans cette classe, sur ce petit banc de cours. Voilà pourquoi quand Mr.Rapier déposa une feuille, qu’elle avait soigneusement rédigée, elle se jeta dessus pour lire le commentaire et évaluer ses points. À la vue des notes, elle sourit, chose rare chez elle. C’était bien plus que ce qu’elle n’espérait. Le commentaire en revanche l’inquiéta tout de même un peu, l’homme désirait la voir. « Que diable, me veut-il ? » Pensa-t-elle aqueuse. Bien que le début des mots soit encourageant, la jeune femme, ce dit tout de même qu’il devait y avoir un problème ou une reproche à faire. Un homme comme Mr.Rapier n’était pas du genre à recevoir leurs élèves pour leur faire des louanges.
(…)

La sonnerie des cours avait déclaré la liberté à tous les détenus du lycée, et Arizona avait soufflé un bon coup avant d’empiler ses affaires pour les glisser dans son sac de cours et s’enfuir de la salle de torture ou elle venait de passer les deux dernières heures. En franchissant la porte, elle se souvient des mots reçut sur l’une de ses feuilles un peu plus tôt dans la journée. Le stress monta tout de suite en la jeune louve et un frisson courra le long de sa colonne vertébrale. D’un pas inquiet, elle prit la direction de la salle de cours de Mr.Rapier. Un garçon de son âge furieux faillit la percuter, mais d’un rapide pas sur le côté elle l’évita de justesse sans mots. La colère du garçon ne fit qu’augmenter le stresse d’Arizona qui serra les points avant de toquer délicatement sur la porte. Mr.Rapier se tourna et lui sourit.

« Miss Blake, n'hésitez pas à vous installer, je suis à vous dans une minute. »

Sans mots, elle obéit, laissant l’homme finir ce qu’il fessait. Leurs regards croisèrent et Arizona frémit, l’adolescent aimait parler et elle entendre, alors elle savait tout ce qu’on rependait sur ce prof dit légèrement psychopathe. D’habitude, elle préférerait se faire son propre opinion, mais c’est vrai qu’il était impressionnant et elle dut s’y reprendre plus d’une fois avant de se calmer un peu.

« Miss Blake, vos notes sont excellentes, mais elles ne font que refléter le travail que vous fournissez. Votre écriture est soignée, votre style agréable et parfois assez novateur. On y sent un véritable amour de l'écriture et de la littérature. J'ai une proposition pour vous, quelques devoirs en plus dans le but de vous perfectionner, et même la possibilité de débattre ensemble à propos de livres que nous pourrions tout deux étudier. Bien sûr, vous aurez votre avis à donner sur les ouvrages sélectionnés, et ce n'est qu'une proposition que je vous fais. Il n'y a rien d'obligatoire. Ce serait à voir comme une sorte de perfectionnement totalement optionnel. »

Les paroles du professeur l’étonnerai tellement qu’elle écarquilla les yeux de surprise incapable de profité de la remarque pourtant fort agréable. La proposition était alléchante, l’idée de pouvoirs développer un sujet qui la passionne autant que les mots était faite pour lui plaire, cependant la jeune femme ne pouvait s’empêcher de douter. Elle ignorait si c’était une bonne idée de rester plus longtemps que nécessaire avec l’homme, d’autant plus qu’il était humain à preuve du contraire. La jeune louve se sachant instable, savait aussi qu’un coup d’éclat était bien vite arrivé. Mederick en avait été témoin. Et Arizona doutait que Mr.Rapier aille les talents de psychologue dont fessait preuve le druide. À vrai dire, Mr.Rapier semblait plutôt être un homme à être capable de tuer un personnage aussi gentil que Winnie l’ourson. Et puis Arizona avait pour habitude de garder ses textes pour elle et les cacher au monde, pour la simple raison qu’ils lui étaient chère et personnels. Chacun de ses mots fessait parti d’elle et les faire lire semblait rimer à dévoiler une partie de son âme. Pourtant, Arizona décida d’accepter. Le prof, pour appuyer sa proposition et la convaincre dit une dernière phrase.

« Je pense que beaucoup de vos petits camarades aimeraient que je leur donne la possibilité de corriger mes copies personnelles. »

Elle fronça les sourcils, fessant mine de réfléchir encore un peu, puis elle releva la tête et pris son courage à… Trop de mains pour les compter… Afin d’avoir l’aire déterminée. Elle ne voulait pas paraître faible devant cet homme et elle prit la parole avec une voix farouche.

« Eh Bien, je ne suis pas comme « beaucoup de mes petits camarades… » Cela dit, votre idée me tente, ce pourquoi je compte bien accepter. »

Elle aimait parler de façon correcte loin des vulgarités de la jeunesse et de toutes les insultes et raccourci qui constatait leur langage. Même si évidemment, parfois, elle se laissait aller…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tobias Rapier

Tobias Rapier


Humeur : Laconique
Messages : 354
Points : 362
Réputation : 39

Date d'inscription : 28/02/2018
Localisation : Je suis ce souffle dans votre nuque

MessageSujet: Re: Au fil des mots [ft Arizona Blake]   Jeu 17 Jan - 17:18

Tobias Rapier & Arizona Blake


Au fil des mots



Il fixe son élève sans rien dire, surpris que celle-ci soit venue. Beaucoup auraient tout fait pour éviter de se retrouver dans sa classe en tête à tête avec lui. Et ce malgré la bonne note reçue et les compliments accompagnant cette dernière. Certes son appréciation ne transpirait pas la joie de vivre, il se contentait comme toujours d'un nombre minimal de mots pour exprimer son ressenti face au travail de ses élèves. Parfois une remarque sarcastique se mêlait à son avis quand le devoir rendu dépassait l'entendement en qualité de bêtises, mais il s'interdisait tout débordements. Ces élèves ne l'aimaient pas, et il fallait bien avouer que ce sentiment était des plus réciproques dans la plupart des cas.

Mais la jeune fille face à lui est perturbante de part son comportement. Sa réponse montrant à elle seule qu'elle n'a en effet rien à voir avec la plupart des élèves qui viennent végéter dans le salles de classes du lycée, attendant la fin de leur peine plus communément nommée scolarité, ne se doutant pas que le monde des adultes est bien plus ennuyeux. Miss Blake le fixe attendant visiblement qu'il daigne lui répondre quelque chose, mais il se contente de la jauger du regard, se demandant pourquoi cette enfant à l'apparence des plus banales ne se fie pas à l'avis général à son sujet.

Fou. Méchant. Alcoolique notoire.

Ce sont là les trois évidences qui sortent de la bouche de n'importe lequel de ses élèves à son sujet. Dire qu'ils ont tord serait mentir, en effet son récent séjour à Eichen House et son comportement le trahissent sur tout ces points. Ses mains qui tremblent de façon proportionnelle à la journée s'écoule et ses sourires plus rictus qu'autre chose n'arrangent pas le tableau qu'il offre aux gens qui le côtoient. Il ouvre la bouche, lâche un mot sur un ton neutre avant de retourner s'installer sur le siège derrière son bureau.

-Excellent.

Sa sacoche en main, il attrape son agenda avant de fouiller dedans, cherchant un créneau horaire où il pourrait se montrer disponible pour honorer la proposition qu'il vient de faire à l'enfant. Persuadé que la jeune fille allait refuser sans même prendre le temps d'envisager réellement d'accepter son idée il n'avait même pas pensé à ce petit détail technique. Il trouve deux plages horaires qui pourraient convenir. Il aura tout le temps de discuter de ces modalités avec l'enfant plus tard mais préfère savoir où il va avant de se lancer.

Il referme l'objet couvert de cuir, le pose sur un coin de son poste de travail avant de continuer sans même prendre le temps de lever les yeux vers la jeune fille.

-J'aimerais savoir quel est le dernier livre que vous avez lu. De façon à éviter toute forme de redondance. En dehors de Sade que je vous fait étudier en cours depuis que j'ai récupéré votre classe au départ de mon collègue il y a peu de temps.

Le norvégien s'en est allé comme un voleur, lui offrant ainsi qu'au professeur Hale la totalité de ses classes à gérer en guise de cadeau de départ. Un homme qui avait jugé bon de venir se mêler de sa vie, avant de montrer qu'il ne valait pas mieux que le reste de la populace en partant sans prendre le temps de s'expliquer auprès de ses élèves. Il s'était empressé de modifier le programme des classes en question, sans se soucier de s'attirer les foudres du principal avec ses choix éducatifs des plus originaux. Des parents outrés avaient débarqués en nombre dans le bureau de l'homme se plaignant du déviant qui sévissait en guise de professeur, cet homme bizarre faisant lire des ouvrages jugés licencieux à des enfants supposés innocents.

Son regard se pose sur la petite blonde, cette dernière semble mal à l'aise. Peu dérangé par cet effet qu'il fait souvent aux gens qu'il côtoie, il reprend.

-Avez vous des envies particulières en ce qui concerne nos futures sessions ? Je me chargerais de fournir les livres. En ce moment je redécouvre les œuvres de Mark Twain. Avez vous déjà prit le temps de lire les aventures de monsieur Sawyer ?

L'avantage non négligeable de fréquenter de façon très assidue le jeune libraire de la ville, l'accès facile à tout types de livres. L'avantage le plus intéressant restant le fait de pouvoir tripoter à sa guise le jeune libraire en question entre les rayonnages de son commerce.
©️️️clever love.



+ Whiskey is my tears
Tout homme peut sombrer, il suffit de toucher son point faible pour l'y aider. Sortir de cette folie est au contraire une chose bien moins aisée. ©️ sensitive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Au fil des mots [ft Arizona Blake]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des mots (à deux)
» Le danseur de mots.
» F.T. d'Alexander Blake
» Ces mots farfelus de la langue française...
» (n°16) Rêves et Réalité [PV Jason Blake]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Lycée :: Salles de classe-
Sauter vers: