AccueilCalendrierÉvènementsFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
4 août 2018

Wesley Beaumont


►►►◄◄◄

Amance & Willem


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
21 juillet 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski




Classement au
6 juillet 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
23 juin 2018

Scott McCall


►►►◄◄◄

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
9 juin 2018

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Vicky Anderson


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
26 mai 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Alex


►►►◄◄◄

Tobias Rapier




Classement au
11 mai 2018

Tobias Rapier


►►►◄◄◄

Charlie & Alex


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
28 avril 2018

Derek Hale


►►►◄◄◄

Samael Washington


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
14 avril 2018

Caracole O’Brien


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
31 mars 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Lydia Martin


►►►◄◄◄

Scott McCall




Classement au
17 mars 2018

Theo Raeken


►►►◄◄◄

Lydia Martin


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
4 mars 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Leoric & Derek


►►►◄◄◄

Charlie Crowley




Classement au
17 février 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Derek Hale




Classement au
3 février 2018

Leoric Teniala


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
20 janvier 2018

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Leoric Teniala




Classement au
6 janvier 2018

Derek Hale


►►►◄◄◄

Connor Edenfield


►►►◄◄◄

Therence Garnet





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 C'est qui celui là ?! || Feat Maxine

Aller en bas 
AuteurMessage
Willem Shepherd

avatar


Humeur : Claustro

Messages : 547
Points : 551
Réputation : 79

Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: C'est qui celui là ?! || Feat Maxine   Mer 15 Nov - 20:05

Shepherd
Willem

Evans
Maxine

C’est qui celui-là ?
Maison Shepherd, 7h30 du matin…

Maxine tambourine à la porte de la salle de bain où Kada’an s’éternise en massacrant un tube des Bee Gees. Keanus arrive avec une chemise à la main. Lui aussi doit passer par la case douche et rasage. Son travail à la banque l’oblige à être présentable. J’étais là avant !

- Euh…

Aux regards courroucés de tous, je comprends que je n’ai pas la priorité à la salle de bain.

- M’enfin ! S’moi l’alpha !

Cause à mes fesses… Kada’an ouvre la porte avant que Maxine en arrache la poignée pour s’y engouffrer et nous claquer la porte au nez, le frérot et moi.

- Maxounette ?! Y a la de la place pour deux sous la douche !
- Will’ t’es qu’un « Will pervers ».
- Ah ah très drôle le jeu de mot.


Plus pragmatique, Keanus hausse les épaules et descend les escaliers en sifflotant.

- Tu vas à la banque en mode crado ?
- Non. Je vais me laver au tuyau d’arrosage.
- Oh ! Pas bête. Je viens  aussi.
- Tu attends ton tour Will.
- M’enfin !


(...)

High school de Beacon Hills, 8h00

Un muffin dans la bouche, je cavale dans le couloir pour rejoindre ma salle de classe quand je me fais intercepter par la vieille pimbêche de secrétaire.

- Il est strictement interdit de courir dans les couloirs monsieur Shepherd. Cette règle est également valable pour les professeurs !
- Ouiche machedame ! Je recommenche plusche. Promiche !


Cause à mon… J’ouvre la porte de la classe de travaux pratique, prends un air contrarié et sérieux, balance ma sacoche sur mon bureau, avale mon muffin tout rond et me retourne vers les élèves avec un regard sadique.

- Prenez une feuille, contrôle surprise !
- Oh non M’sieur ! S’iou plait ! On a contrôle de math après.
- Citez-moi le nom de dix os, de cinq muscles et de cinq organes. Vous avez un quart d’heure. Et silence !


Je retourne à ma sacoche et sort le sac que m’a préparé Mady. Avec un plaisir sans nom j’enfourne un autre muffin pendant que mes élèves triment. Vous vouliez connaitre la raison des lubies soudaines des professeurs à vous coller des interrogations surprises ? Il suffit qu’ils en aient ch*és le matin avant de venir, ils répercuteront leurs frustrations sur les premiers élèvent qui auront le malheur d’avoir cours avec eux.

Lorsque j’avais pris la suite de Keanus sous le jet d’eau froide du tuyau du jardin, que je m’étais savonné tout bien, c’est le moment que notre voisin choisit pour sortir dans son jardin et tailler sa haie à grand coup de cisaille tout en me regardant me rincer en vitesse. A chaque clac de ses grands ciseaux, j’avais l’impression de me faire émasculer... J’en ai encore des frissons dans le dos que les douceurs de ma tante peinent à apaiser.

(...)

Maison Shepherd, 19h30.

- Passe-moi le pain !
- Will’ ! Le sel please.
- Maxine donne-moi le plat de viande.
- …
- Max ! La viande.
- …
- Max !
- …
- Hey ! Oh ! La lune ici la terre vous me recevez ? 1 – 2 ? 1 – 2 ?
- …
- MAXINE LA VIANDE BORDEL !


Ma bêta fait un bond sur sa chaise, me regarde comme si elle voyait un élan et… et plus rien.

- P-a-s-se   m-o-i   l-a v-i-a-n-d-e-u-h- !

Elle s’exécute avec un air niais sur le visage.

- Tu es souffrante Maxi ?
- …
- Max ! Je te parle !
- Fous lui la paix Will !
- Mais Mady !
- Je t’explique après. Mange avant que ça ne refroidisse.


Mon estomac me redonne l’ordre de mes priorités. J’enfourne bouchée après bouchée, pendant que Maxine picore comme un oiseau-mouche, alors que d’habitude elle a un appétit plutôt vorace.

« - Elle a ses ragnagnas ? » Articulé-je muettement à ma tante. Je me prends un regard jaune étincelant de fureur de ma tantine. Je ne pige rien aux filles… Je cherche de l’aide vers mon frère. Keanus hausse les épaules et replonge son museau dans son assiette. La technique de mon frangin est simple : ne pas s’en mêler. Ça manque de mecs cette maison ! Il est clair que la gouaillerie de James nous fait défaut. Kada’an se contente de manger et de répondre par monosyllabes à Tobias.

J’aide à débarrasser. Les filles ne se sont pas faites prier quand j’ai dit que je m’en chargeais seul. Lorsque tous ont quitté la salle commune, je questionne Mady.

- Alors ! Elle a quoi Maxine ?
- Je pense qu’elle est amoureuse.
- Hein ! Mais elle ne m’a pas demandé la permission ! Amoureuse de qui ? Il a un boulot ? C’est un loup ? Il a quel âge ? Il…
- Stop ! D’un, elle n’a pas à te demander la permission. Et deux je ne sais pas qui s’est.
- M’enfin, et les histoires de chaperon, tout ça…
- Nous sommes au XXIe siècle Will’ !
- Mais !
- Y a pas de mais !


Pas de mais, pas de mais… Mais c’est ma Maxine à moi ! Celle avec qui je fais l’andouille. Celle qui rit de mes blagues. Ma petite sœur d’adoption.

(...)

Maison Shepherd, le lendemain soir.

Maxine n’est pas à la maison quand je rentre. Cela me contrarie. C’est qui ce type qui lui tourne autour ? Je rumine et bougonne jusqu’à ce que je voie la louve rentrer. Elle a un sourire punaisé au visage. Je la scrute cherchant une trace de cet autre. Nonchalamment je me mets sur son passage.

- Ça gaz ça boum Max ?

C’est qui - c’est qui - c’est qui - c’est qui ?!




Je plie et ne romps pas. Mais surtout je persévère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxine Evans

avatar


Humeur : Amoureuse

Messages : 744
Points : 818
Réputation : 120
Date d'inscription : 21/08/2015
Age : 24
Localisation : Chez les Shepherd

MessageSujet: Re: C'est qui celui là ?! || Feat Maxine   Lun 20 Nov - 10:44



C'est qui celui-là ?

Willem et Maxine



Un rayon de soleil arrive à passer à travers le volet, pour venir réchauffer mon visage. Je râle tout en me tournant de l'autre côté afin de pouvoir profiter encore de ma nuit. Avant ça, j'ouvre un œil pour regarder mon radio réveil sur ma petite table de nuit avant de fermer les yeux. Je ré-ouvre les yeux et saute rapidement de mon lit. Sept heures trente. Je suis en retard. J'attrape des affaires à la volée avant de sortir de ma chambre pour aller à la salle de bain. Malheureusement, Kada'an est déjà en train de se préparer. Je souffle puis, je tambourine à la porte comme une folle pour demander à ma sœur de meute de se dépêcher, car sinon je serais en retard pour ma journée de travail, mais à attendre la louve massacré un tube des Bee Gees, elle n'est pas prête de sortir de la pièce de sitôt. Keanus arrive quelques minutes plus tard avec une chemise à la main. Il est hors de question que je me laisse Keanus ou même Willem me piquer la place.

Will essaye de dire quelque chose, mais vue du regard que nous lui lançons Keanus et moi, il s'arrête bien vite. Il essaye de nous griller la place et ça ne marchera pas. En tout cas pas avec moi et surtout pas ce matin. « Tu as beau être l'alpha, ça ne te donne pas le droit de griller la file d'attente vieille Baderne! » Je lui tire gentiment la langue tout en souriant, avant de continuer à tambouriner contre la porte de la pièce tant promise. La louve l'ouvre enfin et je m'empresse d'y rentrer, manquant par la même occasion de fracasser la porte. Je referme la porte à clé derrière moi, pour m'assurer que Will ne fasse pas une bêtise. Un rire s'échappe de ma gorge lorsque l'alpha me demande s'il y a de la place sous la douche. « Will, tes qu'un « Will pervers ! » » Et puis soyons honnêtes, j'aurais préféré que ça soit quelqu'un d'autre qui vienne partager ma douche…

Une dizaine de minutes plus tard, je sors de la douche, je m’habille rapidement d’un jean noir et d’un pull simple. Je descends les escaliers quatre à quatre, j’attrape au passage un délicieux muffin de Mady et sors de la maison sans prendre le temps de dire au revoir au membre de la meute.

(…)

C'est seulement à dix-huit heures trente que je quitte enfin mon lieu de travail. J'en ai marre de travailler pour un patron aussi con que le mien. Il y a des jours où je regrette d'avoir arrêté mes études, mais je n'avais malheureusement pas le choix. Sur le chemin du retour, j'attrape mes écouteurs, laissant la voix de Rachel Platten, combler le bruit des voitures et des passants qui discutent autour de moi. J'en profite également pour envoyer un message à Cassian, pour savoir s'il est disponible demain après-midi pour que je lui montre la ville. Un sourire béat vient illuminer mon visage lorsque mes souvenirs de ma soirée Halloween me reviennent en mémoire.

Lorsque j'arrive devant la maison familiale des Shepherd, je retire mes écouteurs tout en souriant, rien qu'à l'idée de sentir la merveilleuse odeur de nourriture qu'a préparée avec soin Mady. Je monte rapidement dans ma chambre avant de partir rapidement dans la salle de bain afin de pouvoir me débarbouiller. Au même moment, mon téléphone se met à vibrer dans ma poche. C'est un message du bel oméga qui m'informe qu'il est d'accord pour demain après-midi. Un sourire se dessine une nouvelle fois sur mon visage.

Au moment du repas, je ne décroche pas un mot. Je suis bien trop perdu dans mes pensées pour participer à la vie de la meute. Mes pensées ne vont que vers une seule personne. La personne qui m’a redonné goût à l’amour et à la vie. Je n’ai qu’une hâte c’est d’être déjà au lendemain pour passer un peu de temps en sa compagnie. Suis-je amoureuse ? C’est bien possible oui. Je rends bien compte qu’au moment de la soirée Halloween, je me suis comporté comme ma cousine Nausicäa, mais je ne le regrette absolument pas. Ce n’est que lorsque Willem se met à hurler, que je reviens à la réalité en faisant un bon sur ma chaise. Je me retourne vers lui avec un regard surpris. « Pardon » Je lui donne son fameux plat de viande avant de reposer mon regard sur mon assiette que je n’ai pas trop touché, bien trop excitée rien qu’à l’idée d’être à demain après-midi. À la fin du repas, après que notre alpha nous a annoncé qu’il s’occupe de débarrasser la table, je m’éclipse pour me retrouver seule dans ma chambre.

(...)

Ce n’est que dans la soirée que je rentre à la maison. L’après-midi que je viens de passer en compagnie de mon loup m’a fait énormément de bien. Depuis toute l’après-midi j’ai un sourire béat sur mon visage qui ne veut pas s’effacer. J’ai profité de cette journée pour en apprendre plus sur Cassian et je ne suis pas déçu.

Alors que je viens seulement de passer le seuil de la porte, Willem se trouve juste sous mes yeux. Je sursaute et je le regarde surprise. « Will tu m'as fichu la trouille ! » Je fronce un peu les sourcils pour lui montrer qu'il ne faut pas me faire ce genre de choses. Sérieusement, il veut me faire mourir de peur ou quoi. « Mais oui je vais très bien et toi ça va ? » Alors que je dépose mon manteau, je sens toujours le regard de l'alpha sur moi. Comme s'il essaye de découvrir quelque chose. « Will, tu es sûr que tout va bien ? Tu me sembles bizarre ? »




© YOU_COMPLETE_MESS





Je plie et ne romps pas. Mais surtout je persévère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willem Shepherd

avatar


Humeur : Claustro

Messages : 547
Points : 551
Réputation : 79

Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: C'est qui celui là ?! || Feat Maxine   Sam 25 Nov - 17:06

Shepherd
Willem

Evans
Maxine

C’est qui celui-là ?
- Will tu m'as fichu la trouille !
- Meuh non !
- Mais oui je vais très bien et toi ça va ?
- Ben ça gaz, ça boum…


Ça gaz pas du tout et ça boum encore moins ! Je la suis dans le corridor où elle se débarrasse de son manteau. Je la regarde sur toutes les coutures pour voir si je trouve un indice. Mais qu’est-ce qu’un type pourrait laisser comme traces sur Maxine ? Je cogite, regarde sa tête, ses mains, son popotin. Les pièces d’un puzzle pour enfants de 10 à 12 ans s’assemblent bruyamment dans ma cervelle. Oh !

- Will, tu es sûr que tout va bien ?
- Oui-ça-gaz-ça-boum.


Pas ma Maxine ! C’est une fille rigolote. Elle fait des blagues, pas le…, enfin la chose là…. J’entre en combustion instantanée en imaginant ma Maxine, que je mets au niveau de la sainte vierge, les blagues en moins, car la sainte vierge ne…. Bon ce n’est pas le propos. Non ! Elle ne peut pas… avec un type, qui dans mes pensées a le visage flouté mais un sourire démoniaque. Voilà ! C’est ça ! Elle a croisé un démon ! Cela ne peut être que ça, pour détourner ma Maxine des blagues Carambar.

- Tu me sembles bizarre ?
- Mais non du tout. Je ne suis pas bizarre du tout ! Youpla boum, je pète la forme.


Je balance les bras d’avant en arrière comme un Gogol. La stupéfaction se lit sur le visage de ma bêta qui doit se demander si elle ne doit pas alerter Mady. « Mady ! L’alpha vient de péter une durite ! »

- Il est joli ton manteau. Ah oui c’est le même que tu portes depuis que l’on se connait. Je suis fan ! Très beau… très jolie couleur euh… mauve ? Violet ? Rose ? Ah ! Prune ! Oui prune comme le fruit… ou une contredanse. Prune. Très jolie couleur. Ma préférée !

Je lui tends mes deux poings, les pouces levés. Je me rends bien compte que j’ai de moins en moins l’air normal, mais c’est inexorable je m’enlise.

- Mady a fait une tarte ! Viens. Une tarte à la prune… euh non à la pomme.

J’ai réussi à entrainer Maxine dans la cuisine. Ma tant n’y est pas ce qui me laisse l’occasion de poser la question qui me brûle les lèvres depuis deux jours.

- Dis Maxi’ ? Tuasunpetitcopain ?

Gêné, je m’attrape une part de tarte et me brule les doigts. Elle vient à peine d’être sortie du four. Me voilà à secouer ma mimine en soufflant dessus.

- Faut attendre… c’est chaud.

Je prends un air penaud. J’ai mal, mais je m’en moque. J’appréhende la réponse de Maxine. Si elle me dit que oui, je réponds quoi ? Numéro de sécu ? Arbre généalogique ?





Je plie et ne romps pas. Mais surtout je persévère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxine Evans

avatar


Humeur : Amoureuse

Messages : 744
Points : 818
Réputation : 120
Date d'inscription : 21/08/2015
Age : 24
Localisation : Chez les Shepherd

MessageSujet: Re: C'est qui celui là ?! || Feat Maxine   Mar 28 Nov - 14:22



C'est qui celui-là ?

Willem et Maxine

Alors que je dépose mon manteau dans le corridor, je sens le regard de mon alpha parcourir mon corps. Je fronce les sourcils et me retourne pour lui faire face. Bon sang, mais qu'est-ce qui lui prend aujourd'hui. Pourquoi est-ce qu'il est aussi bizarre. Une idée me vient alors en tête. Finalement, je crois le savoir. Un infime sourire vient se dessiner sur mes lèvres, mais je ne laisse rien paraître. Ca ne serait pas drôle si je lui avoue tout de suite qu'il y a bien quelqu'un dans ma vie. Autant le laisser galérer un peu et profiter du spectacle qui m'offre. Alors qu'il m'informe qu'il va bien, je secoue la tête en me dirigeant dans le salon.

Mon regard est toujours posé sur mon alpha qui se met à gigoter comme une personne pas sainte d'esprits. Je dois avouer que cette scène me fait rire intérieurement. Je suis sûr qu'il est en train de faire bouillir sa cervelle pour essayer de trouver pourquoi j'ai un sourire depuis que je suis rentré de ma petite virée en ville avec Cassian… Willem continue de s'enfoncer encore plus dans sa bêtise en me balançant toute sorte de couleur pour ma veste. Je lui lance alors un regard amusé. « Si tu étais réellement fan de ma veste mon cher Will', tu saurais qu'elle est de couleur Bordeaux et non violet ou prune… Je crois que je vais te prendre rendez-vous chez un ophtalmologue… » Je lui tire gentiment la langue.

Lorsque le loup m'informe que Mady a fait une tarte aux pommes, mes yeux s'ouvrent en grand ainsi que ma bouche, tel le loup de Tex Avery quand il voit la bimbo. J'emboîte rapidement le pas de mon alpha et nous marchons jusqu'à la cuisine pour savourer les effluves de la délicieuse tarte. Lorsque nous arrivons dans la pièce, je m'attendais à voir la tante de Will, mais elle n'y est pas. La voix du chef de meute me tire de mes pensées. Nous y sommes. La question tant attendu est arrivé. « La voilà la question que j'attendais… » Avant de continuer pour lui lâcher la fameuse réponse qu'il attend avec impatience depuis que je suis rentré, je m'assois sur le plan de travail et le regarde dans les yeux. « Il y a bel et bien quelqu'un oui. » Un petit rire s'échappe en le voyant prendre un air penaud suite à sa brûlure à cause de la tarte qui vient à peine sortir du four. « Je l'ai rencontré il y a deux jours à la soirée d'Halloween. J'ai passé toute cette soirée en sa compagnie. Je ne sais pas comment il a fait, mais il a réussi à gagner ma confiance. Chose rare lorsqu'on sait ce qui m'est arrivée. »

Je marque une pause. J'essaye de ne pas lui mentionner le prénom du Norton, car je sais qu'il serait capable d'aller le voir pour le mettre en garde. J'apprécie bien évidemment ce genre de choses, mais je n'ai pas envie de faire fuir Cassian. Je descends de mon perchoir, je prends une part de tarte que je mords à pleine dents. C'est fou, avec tout ce que j'ai englouti dans l'après-midi avec Cassian, j'arrive encore à manger quelque chose. Je ferme les yeux et je savoure le dessert qu'a fait avec soin Mady. C'est vraiment une perle niveau pâtisserie. « Quand je suis avec lui, j'arrive à me confier facilement. Je lui ai raconté ce que j'ai vécu étant petite. Par contre, je n'ai pas encore eu le courage de lui dire pour ma cicatrice… J'en ai profité pour lui parler de la meute, vu qu'il en cherche une avec sa sœur. »



© YOU_COMPLETE_MESS





Je plie et ne romps pas. Mais surtout je persévère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willem Shepherd

avatar


Humeur : Claustro

Messages : 547
Points : 551
Réputation : 79

Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: C'est qui celui là ?! || Feat Maxine   Lun 4 Déc - 23:04

Shepherd
Willem

Evans
Maxine

C’est qui celui-là ?
- Si tu étais réellement fan de ma veste mon cher Will', tu saurais qu'elle est de couleur Bordeaux et non violet ou prune… Je crois que je vais te prendre rendez-vous chez un ophtalmologue…
- Bordeaux, prune… Y a besoin d’avoir vingt mots pour définir une couleur ?


Semble que oui, j’ai lu ça quelque part récemment. Les gens sont fous ! On devrait se contenter des couleurs primaires, ça éviterait bien des tracas.

- Et je vais t’arracher la langue si tu la tires encore une fois !

Sourire mutin, ses joues gonflent. Elle va exploser de rire. Pff ! J’ai fini par poser ma question. Celle qui me brûle les lèvres depuis plusieurs jours. L’audacieuse prend son temps pour me répondre et installe son séant sur la table.

- Il y a bel et bien quelqu'un oui.
- Ah ! Je le savais !


Je prends un air supérieur, celui de ceux qui savent avant les autres. Bon OK, Mady m’a un peu soufflé la réponse, mais juste un peu.

- Je l'ai rencontré il y a deux jours à la soirée d'Halloween. J'ai passé toute cette soirée en sa compagnie. Je ne sais pas comment il a fait, mais il a réussi à gagner ma confiance. Chose rare lorsqu'on sait ce qui m'est arrivé.
- …


Maxi’ s’interrompt pour prendre une part de tarte. Mais non ! Ne mange pas ! Parle ! Je suis pire qu’un grand frère qui bouillonne. S’il l’autre Kéké manque de respect à MA Maxi’, il va m’entendre, se prendre une diatribe dont il se souviendra encore lors de sa rentrée en maison de retraite ! Pourtant, ma louvette est vraiment sereine en me racontant sa rencontre avec ce type. J’espère qu’elle n’a pas été crédule face à un bellâtre. Genre Amaro, quoi qu’il faille être vraiment bouché pour ne pas se rendre compte que l’italien n’est pas très net. Un gars qui a réussi à gagner la confiance de Maxi’ doit être quelqu’un de doux, de calme et de paisible. Le genre gentil chaton. Comme moi, en plus…, en moins…

- Quand je suis avec lui, j'arrive à me confier facilement. Je lui ai raconté ce que j'ai vécu étant petite.

Je suis jaloux ! J’ai dû user de toute ma Shepherd’s attitude pour gagner la confiance de Maxi’ ! Il a quoi ce type ?! Je parie que c’est encore un blondinet aux yeux cæruléum comme il en dégouline dans les magazines. Un tout propret capable de passer une journée avec un futal blanc qui reste blanc…

- Par contre, je n'ai pas encore eu le courage de lui dire pour ma cicatrice…
- J’espère que ce flibustier de carnaval a été correct avec toi !
- J'en ai profité pour lui parler de la meute, vu qu'il en cherche une avec sa sœur.
- Oh c’est un loup !


Me parler d’intégration à la meute calme ma fébrilité liée à la nouvelle relation de Maxi’. C’est vrai que si elle fréquente ce type de façon sérieuse et qu’il est présentement oméga, l’intégration à notre famille est sérieusement à envisager. Déjà pour la stabilité de la meute.

- Tu sais que je suis ouvert à l’agrandissement de la meute. Cela fait sept ans que nous ne sommes que quatre. Les grandes tablées me manquaient. C’est déjà mieux avec Kada’an et toi. Et bien je serais ravi de le rencontrer. T’es sûre que c’est un homme pour toi ?

Maxi’ me file une tape sur la tête.

- Aïe !

En représailles je lui appuis sur le nez. Commence une course poursuite autour de la table de la cuisine.

- Il aime les bagnoles de collection au moins.

(…)

Maxi’ n’a pas voulu me donner le nom de ce gus qui lui colle un air ridicule sur la figure. J’avais bien quelques commentaires grivois, mais autant je me lâche avec Keanus ou Arès, autant je fais canard devant ces dames. Les filles ça ne rit pas des mêmes choses que les garçons. L’autre soir à table, elles sont toutes les trois parties dans un immense fou rire. Kean’, Tob’ et moi, nous nous sommes regardés. Pas un de nous a capté l’allusion visiblement comique de Kada’an.

« - Ça doit être un truc sur les ragnagnas »
avais-je articulé silencieusement à mon frangin.

(…)

Cassian Norton. Voilà son nom. Il avait un temps d’avance car il connaissait mon nom et moi pas le sien. Ce n’est pas un adorable chaton, mais Sitting Bull ! Il m’a attaqué, juste pour voir ce que je valais comme alpha. Bon sang ! Je ne suis pas une voiture d’occasion que l’on peut tester !

Seulement Norton est brisé. Je sais ce qui l’a cassé. Une injustice autant innommable qu’impunie. Le loup de l’oméga est en rage, comme celui de Tobias, bien que ces derniers temps mon cousin réussit à mieux se maitriser. La présence de Kada’an et de Maxi’ y sont pour beaucoup. Tobias avait besoin d’une meute pour se reconstruire. Le propre d’une meute est d’être composée d’éléments différents. Il faut des anciens avec des heures de vol pour avoir du recul face aux situations délicates, des jeunes pour amener la vie et une dose d’insouciance et des adultes entre les deux âges qui apportent chacun des capacités qui leur sont propres. Je n’étais pas destiné à devenir l’alpha d’une meute, mais le médiateur, celui qui arrange les conflits et met de l’huile dans les rouages. Avec Kada’an et James, je me suis rendu compte que mes compétence naturelles ne suffisent pas. S’il faut une bonne dose de tempérance, un alpha doit parfois imposer la direction à suivre pour le bien communautaire. L’individu a une grande place dans la meute, mais il n’est rien sans elle. Les égos des uns et des autres font que cela peut dégénérer si le chef de meute ne met pas un frein. C’est un rôle ingrat, même Cassian l’a reconnu.

Nous sommes partis sur une mauvaise base. Je n’ai visiblement pas la carrure de son défunt père. A ma décharge, j’apprends sur le tas. Je m’y suis mal pris avec Cassian. Cela me gêne, car maintenant il m’évite et moi aussi. Je sais qu’il se cherche une meute, car c’est ainsi qu’il a toujours vécu, et que rester oméga risque de le faire glisser sur une mauvaise pente. Je n’ai pas dit à Maxine que j’avais rencontré Cassian, ni que nous nous étions mis sur la tronche et encore moins que j’avais au final fait très mauvaise impression sur le loup. Je suis fautif de ma maladresse, seulement je n’ai aucun modèle auquel me raccrocher. Ted n’a jamais eu à forcer la voix pour tenir la meute. Les Shepherd étaient dans un âge d’or, insouciants et naïfs. Non-violents nous évitions les conflits et notre vie nomade nous permettaient de partir à la moindre anicroche. Ted n’a jamais lutté

Je plie et ne romps pas.

Il a toujours plié, trop. Nous étions incapables de nous défendre, nous des loups garous de naissance. C’est à cela que je dois faire face. Rester dans le crédo de ma famille sans pour autant verser dans le travers de la bonhomie aveugle. Je dois réveiller mon instinct de prédateur sans tomber dans la violence. Les hommes sont notre ennemi héréditaire, seulement nous vivons au milieu d’eux. Le lendemain soir de mon altercation avec Cassian, Maxine n’a plus le sourire aux lèvres. Je ne lui ai rien dit sur Cassian, mais je suppose que le professeur de sport a dû lui dire tout le mal qu’il pensait de moi. Je m’en veux d’avoir froisser Cassian en pensant d’abord à protéger Maxine, éludant sa terrible confession. Je m’en veux du voile de tristesse qui pare le visage de ma bêta. A la maison, l’ambiance est plombée entre Kada’an et Maxine. Je me sens impuissant pour les aider.

J’ai décidé de laisser passer deux jours avant d’aller parler à Maxine.

(...)

- Ça ne va pas bien Maxi', tu veux en parler ?

Spoiler:
 




Je plie et ne romps pas. Mais surtout je persévère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxine Evans

avatar


Humeur : Amoureuse

Messages : 744
Points : 818
Réputation : 120
Date d'inscription : 21/08/2015
Age : 24
Localisation : Chez les Shepherd

MessageSujet: Re: C'est qui celui là ?! || Feat Maxine   Mar 5 Déc - 16:17



C'est qui celui-là ?

Willem et Maxine

Je raconte sereinement ma fameuse rencontre avec mon loup. Je déballe absolument tout, enfin… Presque tout. J'oublie un certain passage. J'attrape une part de tarte et l'enfourne dans la bouche. Il n'y a pas à dire, même si les muffins et autres sucreries que j'ai engloutis cette après-midi en compagnie du boxeur, étaient tout bonnement excellents, la tarte de Mady est bien meilleure. La phrase qui vient de la part de mon alpha me fait froncer légèrement les sourcils. Flibustier de carnaval… Il aurait pu trouver autre chose pour qualifier Cassian. Mais d'un autre côté je peux comprendre cette remarque, ce qui me fait reprendre un air serein. Un nouveau sourire amusé vient étirer mes lèvres. « Non c'est un monstre sortie tout droit de Jurassic Park ! … Bien sûr que c'est un loup ! »

J'essaye tant bien que mal de retenir un rire suite à mon absurdité, mais je dois avouer que j'ai un peu de mal. Je reprends mon sérieux et Willem continue son petit discours. Je hoche la tête positivement avant de reprendre moi aussi la parole « C'est pour ça que je me suis permise de lui en parler, après comme je lui ai dit, je ne l'oblige pas et je ne t'oblige pas non plus à l'intégrer… » Je m'approche doucement de l'alpha et lui donne une petite tape derrière la tête. « Et oui je suis sûr que c'est une personne bien » Comme je m'y attendais, Willem répond à ma petite attaque en appuyant son doigt sur mon nez. Je fronce les sourcils et je lui cours après autour de la table de la cuisine. « Attends que je t'attrape ! » Je lance les représailles, mais je sais très bien, que je n'y arriverais pas, ou du moins pas tout de suite. Je suis bien meilleure en ce qui concerne les vengeances tardives. J'arrête donc de tourner en rond. Mes yeux ne quittent pas mon alpha. « Mais qu'est-ce que vous avez tous, avec vos voitures ? On dirait qu'il y a que ça qui compte chez vous… »

Durant le peut de temps que nous avons pu passer ensemble Willem et moi, je ne lui ai toujours pas dit le nom de mon loup. Je préfère le garder pour moi pour l'instant. Le soir même Kada'an nous a balancé une vanne, Mady et moi nous n'avons pas pu nous retenir de partir dans un fou rire communicatif, puisque Kada nous à rejoint. Par contre, les hommes de la maison n'ont absolument rien compris à ce qui vient de se passer. Le reste de la soirée ce passe dans la joie et la bonne humeur familiale.

(…)

Un soir, alors que je suis confortablement installé dans le canapé du salon, je vois Willem passé le pas de la porte. Je le salue, mais bizarrement il ne me répond pas. Les yeux plissés, j'attrape un oreiller que je m'apprête à lui lancer dessus, mais je ne le fais pas en voyant son air abattu. Je me redresse et je m'approche de lui, afin de comprendre ce qu'il se passe. Une odeur de loup vient jusqu'à mes narines et je la reconnaîtrais entre mille. Cassian. J'ouvre la bouche et je la referme tout aussi rapidement. Si l'odeur de mon loup est sur Will, cela veut dire qu'ils se sont croisés… « Will ? .. » Comme je m'y attends l'alpha ne me répond pas. Je bouillonne de l'intérieur. Ma louve aussi est instable. Elle veut savoir ce qui s'est passé durant cette journée et moi aussi.

Je m'éclipse et je monte dans ma chambre. Je récupère le téléphone qui est posé sur ma table de nuit et j'envoie un message à Cassian. Bien sûr je ne lui demande pas de but en blanc. Je lui envoie un simple message pour savoir comment il va. Je repose mon téléphone et j'attends patiemment qu'il me réponde. Dix minutes. Je n'ai toujours pas de réponse à mon message. Ça ce n'est pas normal. D'habitude il me répond rapidement. Je reprends mon téléphone et appel directement mon loup, mais après plusieurs sonneries je tombe sur sa messagerie. Je lui laisse un message lui demandant de me rappeler. Je commence à faire les cent pas dans ma chambre. Qu'est-ce qui a bien pu se passer entre les deux hommes. Des idées les plus tordues les unes que les autres viennent dans mon esprit. Je lâche un grognement avant de m'emparer une nouvelle fois de mon téléphone et d'essayer une nouvelle fois d'appeler mon loup. Je tombe toujours sur le répondeur. Je balance mon Smartphone sur mon lit, qui rebondit avant d'aller s'écraser sur le sol. Je soupire. Je vais récupérer mon téléphone pour regarder s'il n'y a pas de dégât. La vitre est fissurée. Génial il ne manquait plus que ça. Je pose cette fois-ci le mobile sur le lit, avant de me laisser glisser contre le mur. Mes genoux viennent ce recroqueviller contre ma poitrine.

(…)

Deux jours se sont maintenant écoulés. Je n'ai plus aucune nouvelle de Cassian. Avec Willem l’ambiance n’est vraiment pas au beau fixe. Lorsque j'essaye d'engager la conversation, qui m’intéresse le plus il détourne le regard, comme si j'avais la peste. Quelques choses de graves a dû se produire entre les deux. J'imagine déjà un combat entre les deux. Willem qui a dû le prévenir de ne pas me faire de mal et connaissant Cass', il a dû répondre à sa façon. Je ne me sens pas bien. Mon cœur se serre à chaque fois que le boxeur refuse de me rappeler où même de m'envoyer au moins un message. Il pourrait au moins me dire qu'il est toujours en vie. Mady et Kada'an essaye de me remonter le moral, mais en vain. J'ai envie de rien. Plus rien ne m'intéresse. C'est comme si j'étais morte de l'intérieur. Je n'aurais jamais cru que Cassian aurait une telle emprise sur moi. J'avais plusieurs fois envie d'aller le voir directement, pour lui demander ce qu'il se passe, mais je n'ai pas pensé à lui demander où il vit.

Je suis allongé sur mon lit. Mes yeux ne se décrochent pas de mon plafond. Je lâche un soupire, alors que je me redresse sur le lit. J’attrape un coussin que je colle contre ma poitrine. Mon regard dérive sur la photo sur ma table de nuit. Photo que j’ai prise lors de notre après-midi à la patinoire. Des larmes perlent sur mes joues. Des milliers de questions se bousculent dans ma tête. Je me sens stupide. Stupide d’avoir fait confiance aussi rapidement à un inconnu. Stupide de lui avoir ouvert mon cœur. Stupide de mettre confié à lui sur des choses personnelles de ma vie. Stupide d’être tombé amoureuse d’un homme qui se fiche royalement de moi.

J'aperçois une silhouette floue sur le côté. Je sursaute avant de tourner la tête en direction de la porte. Willem. Mes larmes continuent de couler sur mes joues. « Ça y est, tu sors de ton mutisme ? » Je me rends compte que le ton que je viens d'employer est froid et distant. Chose que je ne veux pas. « Excuse-moi… » Est-ce que je veux en parler !? Bien sûr que je veux en parler. Ça fait deux jours que j'essaye de te faire parler, mais toi tu m'évites. Je sens ma louve tourner en rond tout en poussant des grognements. Elle n'a véritablement pas apprécié, la réaction de l'alpha. J’essuie mes larmes d’un revers de la main. Je souffle un bon coup avant de prendre la parole. « Il ne me rappelle pas, il m'ignore. Je lui envoie des messages et il ne me répond pas non plus. Je me sens idiote, je lui ai accordé aveuglément ma confiance alors que je me rends compte qu'il ne la mérite pas… » Je relève mon regard dans celui de l’alpha « Qu’est-ce qu’il s’est passé entre vous deux ? »



© YOU_COMPLETE_MESS





Je plie et ne romps pas. Mais surtout je persévère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willem Shepherd

avatar


Humeur : Claustro

Messages : 547
Points : 551
Réputation : 79

Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: C'est qui celui là ?! || Feat Maxine   Sam 16 Déc - 14:37

Shepherd
Willem

Evans
Maxine

C’est qui celui-là ?
- Ça ne va pas bien Maxi', tu veux en parler ?
- Ça y est, tu sors de ton mutisme ?


Le détresse de Maxi’ me serre les tripes. Je n’ai pas besoin de voir ses larmes, ni d’entendre le ton de sa voix pour comprendre et sentir le niveau de sa souffrance. Qu’est-ce que Cassian a bien pu lui dire sur moi ? Que je ne vaux pas un clou comme alpha ? J’ai mal de la voir mal. Le lien empathique me broie le cœur. Je ne sais pas quoi faire, ni quoi lui dire. Je ne sens nul et minable. Si j’avais fait meilleure figure devant l’oméga. Si j’avais seulement priorisé mes réactions, nous n’en serions pas là. J’ai gâché son bonheur naissant. J’ai honte de moi à un point qui me donne envie de disparaitre sous terre.

- Excuse-moi…
- Non c’est moi qui… Maxi’…


Je la regarde désespéré, j’ai du mal à garder une équanimité dans mon attitude. J’ai envie de l’entourer de mes bras, de la cajoler. D’être l’épaule sur laquelle elle peut prendre appuis, mais je suis la cause de ses larmes !

- Il ne me rappelle pas, il m'ignore. Je lui envoie des messages et il ne me répond pas non plus. Je me sens idiote, je lui ai accordé aveuglément ma confiance alors que je me rends compte qu'il ne la mérite pas…
- Je…


Cassian ne lui a donc pas dit tout le mal qu’il pensait de moi. Il a simplement coupé les ponts. Je comprends la révolte de ma bêta. La méthode est rude, à l’image de l’oméga. Seulement derrière ce que Maxine prend pour un râteau, je comprends qu’il a agi ainsi pour lui éviter à devoir choisir entre son alpha et lui. Cassian est fol amoureux d’elle. Son cœur était sincère quand il m’a décrit ce qu’il ressentait pour Maxi’. Je me sens horriblement mal. A cause de moi, deux cœurs saignent.

- Qu’est-ce qu’il s’est passé entre vous deux ?
- Rien de glorieux. Je l’ai déçu. C’est entièrement de ma faute. Je n’ai pas été à la hauteur. Il a besoin d’un alpha fort pour protéger sa sœur de meute.


Comment lui expliquer que Cassian est un gars entier. Qu’il se forge une opinion en quelques secondes. Que je n’ai pas été foutu de m’imposer comme un loup sur lequel il pouvait s’appuyer. J’ai honte de la piètre image que je donne.

- Je… je crois qu’il ne me fait pas confiance pour assurer en moment de crise. Je ne sais pas trop quoi dire de sa réaction. Il doit penser que nous ne sommes pas une meute pour lui.

J’ai peur de ce qu’il va se passer. Je suis heureux que Maxine se soit installée chez nous. Sa présence nous stabilise. Son départ rendra la maison abiotique. Par amour va-t-elle se rallier au jugement de Cassian ? Je m’aperçois que je ne sais pas défendre ma cause.

- Je suis désolée Maxi’. C’est de ma faute. Je n’ai pas été à la hauteur. Je te soutiens quoi que tu décides.

Hors de question que je lui avoue que Cassian m’a attaqué. Je ne veux pas entacher l’image de l’homme dont elle est éprise. Lui donner une chance de recoller les morceaux même si cela risque de l’éloigner de moi, de nous tous. Mady adore le tempérament doux de la louve qui contraste avec Kada’an qui est plus comme moi dans l’impulsif et l’imprévisible. Sous une impulsion soudaine, je la prends dans mes bras et la serre doucement. Je n’ai pas les mots pour m’excuser de ce désastre et encore moins l’audace d’ecréantement que je serai incapable de tenir.





Je plie et ne romps pas. Mais surtout je persévère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxine Evans

avatar


Humeur : Amoureuse

Messages : 744
Points : 818
Réputation : 120
Date d'inscription : 21/08/2015
Age : 24
Localisation : Chez les Shepherd

MessageSujet: Re: C'est qui celui là ?! || Feat Maxine   Lun 18 Déc - 11:39



C'est qui celui-là ?

Willem et Maxine

Je continue de regarder Willem dans le blanc des yeux. Sans le vouloir, je viens de lui parler avec un ton froid comme si je lui en veux alors que ce n'est absolument pas le cas. Je m'excuse en baissant la tête honteuse de mon comportement. Je ne sais vraiment pas ce qui m'arrive. Lorsque Zombi Boy ou plutôt Nikolai ne m'as plus donné signe de vie je n'ai pas réagi comme je le fais depuis deux jours. Je ne ressemblais pas à une mort-vivante. Pourtant, je connaissais davantage Niko que Cassian. Le fait de penser à l'oméga me fait mal au cœur. Comme si quelqu'un s'en emparait et le broyer entre ses mains.

Mon alpha essaye de parler, mais il a du mal. Il ne sait pas quoi dire ou faire pour essayer de me remonter le moral. En même temps, qu'est-ce que l'on peut dire quand on se retrouve face à une personne dans un état aussi lamentable que le mien. Je relève la tête pour planter mes prunelles dans celle de l'alpha. Je lui explique brièvement ce qui se passe. Lorsque je termine, je détourne mon regard sur la photo de Cassian et moi qui se trouve sur ma table de nuit. Photo que j'ai prise lors de notre après-midi à la patinoire. Un nouveau coup de poignard se fait sentir dans ma poitrine. Je balance mon oreiller sur le cadre qui s'écroule au sol. Même une simple photo je ne peux pas la regarder, tant la douleur est insupportable. Je ne me rendais pas compte à quel point je me suis attaché à cet oméga en aussi peu de temps.

Alors que mon regard est posé sur un point imaginaire sur le mur, j’entends Willem m’expliquer ce qui s’est produit lors de sa rencontre avec le boxeur. Je ne comprends pas. Est-ce que c’est moi qui ai trop idéalisé l’image de mon alpha à Cassian ? Où est-ce que c’est lui qui attend justement un peu trop de la part d’un alpha ?  Tout en écoutant Will’, je ne peux pas m’empêcher de bouger la tête de droite à gauche, pour lui indiquer que je ne suis pas du tout d’accord avec ce qui l’insinue. « Arrête, tu crois sérieusement que j’aurais accepté d’intégrer ta meute si tu n’étais pas un bon alpha ? » Je continue de le scruter. J'essuie les quelques larmes qui continuent à perler sur mes joues avant de reprendre. « Ce n'est pas de ta faute. Il m'en a fallu du temps avant de te faire confiance. » Je me redresse et je me positionne devant l'alpha. « Le fait qu'il ne t'accorde pas sa confiance n'explique en rien son comportement envers moi. Quand on a passé l'après-midi ensemble, on s'est confié. Il m'a raconté ce qu'il a traversé et ce qu'il a dû faire pour sauver sa sœur de meute. Je lui ai certifié que je ne le jugerais pas parce que moi aussi je serais capable de tuer quelqu'un pour sauver une personne importante. » Mes mains viennent se poser sur mon crâne. Mon cerveau quant à lui marche à vive allure pour tenter de comprendre son comportement qui pour moi est illogique.

Willem me prend dans ses bras. Je me serre contre lui. Son étreinte me fait beaucoup de bien. Je suis heureuse de l'avoir auprès de moi. Heureuse d'avoir également la meute qui m'entoure. Savoir que je peux compter sur des personnes de confiance me permettent de rester "debout" et de ne pas faire de bêtise comme j'avais essayé de le faire un soir. La dernière phrase de Willem me fait froncer les sourcils. « Quoi que je décide ? » Je me desserre de l'étreinte afin de pouvoir le regarder dans les yeux. Je reste dubitative face à cette remarque, mais je comprends rapidement là où il veut en venir « Willem, même si malgré ce qu'il fait je tiens encore à cet oméga, je ne quitterais pas la maison. Où voudrais-tu que je m'en aille sous les ponts ? Vous êtes ma seule famille, je ne compte pas vous abandonner du jour au lendemain. »





© YOU_COMPLETE_MESS





Je plie et ne romps pas. Mais surtout je persévère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willem Shepherd

avatar


Humeur : Claustro

Messages : 547
Points : 551
Réputation : 79

Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: C'est qui celui là ?! || Feat Maxine   Mar 26 Déc - 15:15

Shepherd
Willem

Evans
Maxine

C’est qui celui-là ?
Je suis désemparé. La tristesse de Maxine me touche de plein fouet. J’aimerais pourvoir alléger sa peine, seulement je ne sais pas comment faire. Je n’accable pas Cassian, car nous sommes tous deux fautifs dans ce premier contact raté.

- Arrête, tu crois sérieusement que j’aurais accepté d’intégrer ta meute si tu n’étais pas un bon alpha ?
- Maxi’, je n’ai pas été foutu de garder James ! Et j’ai éludé le traumatisme de Cassian, trop préoccupé par un rôle de grand frère pour toi.

Maxi’ élude mes arguments, me rappelant qu’il m’a fallu du temps pour l’apprivoiser.  J’ai envie de lui répliquer qu’il n’a fallu qu’un soir à Cassian, là où j’ai dû user d’une approche en douceur sur plusieurs semaines. Pour moi c’est la preuve que je n’inspire pas confiance. Que je ne montre pas ce que l’on attend d’un alpha. Mais ma bêta poursuit. Disant que jamais elle ne jugerait Cassian, et que celui-ci n’avait pas à agir de la sorte alors que son différent était avec moi et non avec elle. Elle me caresse le crane, comme on le ferait avec un chiot. Je me laisse faire, j’adore les câlins. Encore un trait de caractère aux antipodes d’un alpha… Je finis par lui dire que je la soutiens. Que je serai à fond dans ce qu’elle souhaite faire, quand bien même il s’agirait de quitter la meute pour rejoindre celui qu’elle aime. Je ne peux pas forcer l’oméga à m’apprécier, je ne peux pas retenir la louve loin de son âme sœur.

Ce qu’elle me réplique me réchauffe le cœur. Elle m’affirme que nous sommes sa famille et son foyer. J’ai les yeux un peu humides, mais je me reprends vite. Un bruit en bas nous ait sursauté. Keanus ou Maddy vient de faire tomber quelque chose.

- Cela te dit d’aller manger une gaufre ?

Nos sorties sont toujours informelles. Avec Maxi’ je peux me montrer tel que je suis, le véritable Will’. Celui qui est si prompt à la bêtise. Mais à me laisser aller à ce bonheur simple, j’ai oublié mon rang. Je fais attention lorsque Kada’an est présente, car je la sais potentiellement instable. Mais ne l’est-elle pas parce que justement je fais mal mon job ? Je souris à Maxi’. Ses propos m’ont rassuré. Mais il est peut-être temps que je lui montre aussi que je peux être un loup fiable et non juste bon pour faire des plaisanteries.

(…)

Nous sortons et cette fois allons au centre-ville à pied. Je ne fais pas l’andouille comme habituellement lors de nos escapades. J’ai décidé d’éviter Cassian. Comme le dit Maxi’, c’est une affaire entre elle et lui. J’espère de tout cœur qu’ils vont se rapprocher à nouveau et qui sait par la suite faire changer d’avis l’oméga à mon sujet. Je n’oublie pas qu’il a une sœur à protéger.

Spoiler:
 






Je plie et ne romps pas. Mais surtout je persévère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
C'est qui celui là ?! || Feat Maxine
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maxine Waters kont eleksyon yo.
» [Yuki] ... Comme celui qui conquit la toison...
» ❝ le vrai héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut...
» La rose n'a d'épines que pour celui qui veut la cueillir. 〘PV Nagareboshi Ruika〙
» NOLAN ϟ le héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Beacon HillsTitre :: Dans la ville :: Quartiers résidentiels :: Quelque part dans les quartiers résidentiels-
Sauter vers: