AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Trophées


Classement au
26 juin 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alex & Derek


►►►◄◄◄

Nick O'Sullivan




Classement au
10 juin 2017

James MacAulay


►►►◄◄◄

Caleb Lockhart


►►►◄◄◄

Mickael Wayne




Classement au
27 mai 2017

Jaimie O'Sullivan


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
13 mai 2017

Les Admins


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Jaimie O'Sullivan




Classement au
28 avril 2017

Gwen W. East


►►►◄◄◄

Caracole O'brien


►►►◄◄◄

Therence Garnet




Classement au
15 avril 2017

Civet


►►►◄◄◄

Stiles & Derek


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
1er avril 2017

Vos 2 Admins


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman


►►►◄◄◄

Kada'an Ravewood




Classement au
19 mars 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Alessandro Amaro


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
4 mars 2017

Derek Hale


►►►◄◄◄

Pia Abramov


►►►◄◄◄

Matthias Lunsford




Classement au
18 février 2017

Kada'an Ravewood


►►►◄◄◄

Stiles Stilinski


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman




Classement au
4 février 2017

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Maxine Evans


►►►◄◄◄

Brian O'Conner




Classement au
21 janvier 2017



►►►◄◄◄

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd




Classement au
7 janvier 2017

Liam Dunbar


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Alex Cormier




Classement au
24 décembre 2016

Mick & Derek


►►►◄◄◄

Willem Shepherd


►►►◄◄◄

Arès Kye Coleman





© Code par Mafdet Mahes

Code onglet coulissant :
Okhmhaka de Never Utopia
Partagez | 
 

 [Event] Monopoly's Party | Hotel de ville - Début du jeu -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chuck Norris

avatar

Humeur : Aphorismique
Messages : 84
Réputation : 11
Date d'inscription : 31/01/2015
Age : 77
Localisation : Dans ses rangers

MessageSujet: [Event] Monopoly's Party | Hotel de ville - Début du jeu -   Mar 8 Sep - 18:10


Bienvenue pour le grand Monopoly organisé par la ville.

Les règles (et les inscriptions) sont à regarder ICI

Le jeu est ouvert !
Les inscriptions restent ouvertes pendant le jeu Smile
Bonne chance à tous Smile

C'est à vous !
Fin le mercredi 7 octobre !






© Fiche by Mafdet MAHES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mafdet Mahes

avatar

Humeur : Féline
Messages : 453
Réputation : 141
Date d'inscription : 17/11/2014
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: [Event] Monopoly's Party | Hotel de ville - Début du jeu -   Mar 8 Sep - 21:08


Équipe : Bribri et Gros minet
Numéro de la maison en cour d’acquisition : 1er tour à l’hôtel de ville
_________________________

Un soir, en allant squatter le bureau de Jordan après les cours, je trouvais le poste de police assez calme. Le planton de l’accueil avait l’habitude de voir passer le chat noir que je suis. Dans son dos, l’adjoint se faisait un peu traiter de mère Michelle, mais je crois qu’il n’en avait cure. Et c’est tant mieux, car j’adore roupiller sur ses genoux. Il est clairement plus confortable que le radiateur en fonte du bureau de Ruby… Puis depuis que la louve a ramené ce stupide dalmatien de Pongo…, je fuis le bureau de l’alpha de la meute dont je suis l’émissaire. Ok, il faut dire aussi que Jordan a des attributs que Ruby n’a pas... Sans parler que depuis qu’elle est enceinte, moi et mes poils ne sommes plus les bienvenus.

Je fais un miaou de bonjour, saute sur le bureau de Jordan et pose mon postérieur sur la pile de dossiers en cours. J’ai droit à mon grattage de tête et un sourire. Ma présence dans son bureau est un statu quo entre nous. Ici je suis le chat de l’adjoint, et je passe mon temps à dormir d’un œil. Il sait que je peux, le cas échéant, me mesurer à lui si jamais il devait…

Mais qui ose me pousser ? Je prends le temps de me lécher la patte, de la passer plusieurs fois sur mon museau avant de daigner me retourner sur le gêneur. Ah, c’est le nouveau beau gosse du poste de police. Jordan semble l’avoir à la bonne et comme il me fait signe de me pousser, j’obtempère en venant me rouler sur ses genoux. J’écoute d’une oreille distraite leur conversation sur une affaire en cours. Des blablas de flics.

Une heure plus tard, le planton arrive et dépose le courrier. Intriguée, je vois un flyer qui semble être édité par la mairie de Beacon Hills. Je reconnais le logo d’un jeu connu. La mairie organise un grand jeu de Monopoly pour ses habitants. Il semble qu’il faut faire une équipe de deux. Je saute sur le bureau, prends le flyer dans ma gueule et me pose sous le nez de Jordan.

- Maf’ ! Je n’ai pas le temps pour ces bêtises….

J’incline la tête à droite, puis à gauche. Mais rien n’y fait. Je tente une dernière approche en mode Chapoté… nada. Tss ! Maudit adjoint trop sérieux. J’ai envie de jouer moi ! Erick ne va pas vouloir j’en suis sûr. L’autre beau gosse revient avec un nouveau papier à signer. Ni une ni deux, je me m’assoie sur le bureau et lui tends la gueule avec mon flyer coincé entre deux canines.

- Elle veut participer, lui dit Jordan en riant.

Brian, car c’est son prénom, me regarde et rit à son tour avant de retourner à son bureau en me laissant en plan ! Ça ne va pas se passer ainsi ! Je sors du bureau de Jordan, la queue bien droite pour lui montrer mon mécontentement et saute sur celui de Brian. Alors qu’il râle car j’ai éparpillé ses dossiers, d’un coup de patte, je colle tout par terre et pose le flyer à la place sur sa table, mes griffes s’incrustant dans le plateau. Le message est clair : toi tu joues avec moi ! Sinon...



© Fiche by Mafdet MAHES


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Dunbar

avatar

Humeur : Volcanique
Messages : 521
Réputation : 65
Date d'inscription : 13/04/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: [Event] Monopoly's Party | Hotel de ville - Début du jeu -   Mer 9 Sep - 0:06


Équipe : Les Télétubbies
Numéro de la maison en cour d’acquisition : 1er tour
_________________________

Adossé à un mur tagué, je déballe une sucette à un nouveau parfum, parait-il. Tant que ce n'est pas trop dégueulasse comme celle du roquefort comme la dernière fois, ça me va. De plus, l'absinthe ne doit pas être si terrible que ça. Le vendeur m'a dit que c'était de la même variété que l'anis. D'un geste souple, je fait rouler le bâtonnet entre mes lèvres et soupire. Me voilà donc à attendre encore un moment mon invité. Par un coup d'oeil vers l'horloge de l'hôtel de ville, je constate avec regret que je je suis en avance d'un quart d'heure du rendez vous prévu.

Ouais, je vous vois venir tout de suite m’assommer avec vos incessantes questions. J'ai réussi avec beaucoup de difficultés et en usant de nombreuses relations à transmettre un message à un certains loup-garou nouvellement mordu, l'invitant à me rencontrer ici à une heure bien précise. Rien de très suspect, ce n'est juste qu'un truc entre potes. Un machin sans importance. Une minuscule entrevue pour lui montrer des coins sympas dans Beacon Hills. Vraiment rien de bien méchant.Et non, je ne suis en aucun cas de mauvaise foi.

Fatigué de rester debout, je m'assois sur le bitume froid, dos au mur et contemple la foule qui se presse devant mes yeux alors que je triture un papier dans la poche de mon sweet. Je ne l'ai pas quitté depuis que mon beau père m'a ramené ce flyer de l’hôpital où il travaille. Je l'avoue, j'ai un peu menti sur les raisons de ma venue ici. Cependant, c'est pour une bonne cause, la mienne ! J'ai demandé à toute mes relations de confiance de venir avec moi sauf qu'on m'a poliment rembarré. Soit disant que c'est pour les gamins ou qu'il regrette de ne pas le faire car il sont 'débordés' de travail. Mon œil oui.

Personne n'a voulu m’accompagner donc j'ai dû utilisé les grands moyens. C'est pas cool de piéger quelqu'un mais je n'avais pas le choix. Mais bon, je me dis que ça devrait plaire à la princesse de sortir de sa tour de temps en temps et parcourir la ville. Et si en même temps on participe à un jeu organisé par la ville, c'est tout bénef ! Surtout pour moi. J'ai malheureusement la compétition dans le sang, alors un événement de ce genre là, ça ne se loupe pas. J'y participerai coûte que coûte. Qu'importe si je dois user de chantages ou autres procédés peu conventionnel.

Somnolant, je regarde les minutes défilés avec un ennui morbide. Je comprends mieux l'expression s'ennuyer comme un rat mort maintenant. Toutefois, j'ai un regain d'énergie quand j'aperçois au loin ma future victi... Euh, mon naïf pige... Nan, mon potentiel coéquipier ! Ne le fessons pas peur tout de suite avec mes termes, même si cette conversation se déroule seulement dans mon esprit. J'ai affreusement besoin de la princesse Caracole aujourd'hui alors hors de question qu'il s’enfuit avant. Je me lève d'où je suis et l'alpague de loin avec un grand sourire.

-Hey Caracole ! Comment ça va ? La forme ? C'est cool que tu sois venu.

Tu m'étonnes que c'est cool. C'est même génial ! Tout fonctionne comme prévu. Mon plan est vraiment splendide. Manque plus qu'à faire passer l'info en douceur et ça roulera comme sur des roulettes. Je serre mon tract dans ma main puis m'élance. Tout en douceur Liam.  Tu peux le faire ! Je crois en moi-même ! Pense à la fierté que tu retireras en gagnant.

-Dis Cara... Ça te gène pas que je t'appelles Cara, hein ? Ça te brancherai un p'tit tour dans la ville avec moi ?

Petit sourire trognon et yeux de chiot en prime, impossible qu'il résiste. Mon sourire s'élargit en quelques secondes en un beaucoup plus espiègle. Puis je lui prends le bras pour l’amener direction l'accueil de la mairie sans attendre qu'il réponde. Le truc, c'est de choper les gens et de les lâcher sur le fait accompli. Après ça, ils ne peuvent pas refuser ou on beaucoup de mal à le faire. Devant la secrétaire, je demande une fiche d'inscription pour le nouveau jeu qu'ils organisent. Je rempli le formulaire tout en bavardant avec Caracole qui n'a pas l'air de comprendre ce qu'il vient de se passer. Je sais, je fais ça à énormément de gens quand je suis à fond dans un truc. Je suis pire qu'une tête de mule et égoïste, à ce que l'on dit.

-Tu vas voir, on va s'amuser  ! Une partie de monopoly grandeur nature, ça serait con de rater ça.

Je garde mon sourire jusqu'à que l'on nous donne le nom de notre équipe. Mes lèvres trésaillent, mes sourcils se froncent et une veine fait son apparition sur mon front. Quoi ? Qu'est ce qu'elle vient de dire ? Je crois bien avoir mal entendu. Je demande une confirmation qui se paraît être exact. Mon masque joyeux se brise en morceau afin d'afficher celui de rage. C'est quoi ce nom pourri ! Je tape du poing de colère. Je n'arrive pas à croire qu'on m'associe avec un dessin animé bébête à souhait pour enfant de bas âge et encore. Le pire c'est quand leur musique entre dans ta mémoire, elle reste gravé à jamais et tu te retrouve à fredonner les paroles dès que tu entends ce nom là.

-Les télétubbies?! C'est une plaisanterie j'espère !




© Fiche by Mafdet MAHES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caracole O'brien

avatar

Humeur : toujours joyeux
Messages : 914
Réputation : 36
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 28
Localisation : A beacon hill, toujours en présence de Liaminou

MessageSujet: Re: [Event] Monopoly's Party | Hotel de ville - Début du jeu -   Mer 9 Sep - 9:49


Équipe : Les Télétubbies
Numéro de la maison en cour d’acquisition : 1er tour
_________________________
 
Le lit m’appelait, mes yeux se fermaient presque seul, mais l’appelle de Liam me tenait éveillait. J’étais joyeux de son invitation, surtout après ce qui s’était passé lors de la fête débile. Et sortir avec Liam, me ferait du bien. J’oublierai un instant mes soucis. Je ne penserai plus à mon ancien père, à ses hommes de mains. Au contrôle qu’il avait encore sur moi. Je marchai, attendant avec impatience, l’heure pour aller LE rejoindre. Rahg, que le temps passe lentement. J’en pouvais plus d’attendre, surtout si au final, je rejoins Liam. Je regardai ma montre excité par la suite, je n’avais pas fermé l’œil de la nuit. Devais-je arrivé en avance ? Oui ? Non ? Je ne savais pas. Je regardai l’heure dans la maison de Cahir et patientais sagement. Pourquoi m’avait-il invité ? Pas grave, je m’en fou. Il m’a invité moi et personne d’autre. Bon je fais quoi, être en avance l’embêterait-il ? Ou cela lui plairait-il ? Je me mis à faire les cents pas dans la maison pour réfléchir à la suite. Impatient, je regardai pour la dernière fois l’heure et me dis : Tant pis, je partais en avance ! Les affaires toutes prêtes, je sortais de la maison. J’empruntai la route et marchais en accéléré. De temps à autre, je sautai le plus haut possible, tout heureux. J’allais revoir Liam.
 
Je m’arrêtai devant un grand bâtiment, dont je pouvais voir une horloge géante. La mairie. Je n’y étais jamais mis les pieds au paravent... J’étais tout proche, je le sentais. Je regardai à droite, à gauche ? Je cherchais Liam, mon ami. Sans succès. J’allai l’appeler, quand se fut lui qui m’héla.
 
 -Hey Caracole ! Comment ça va ? La forme ? C'est cool que tu sois venu.
 
Je souris, tout comme lui. On allait visiter la ville. Rien que nous deux !
 
— Salut Liam ! Super et toi ? Yep, je pouvais pas rater une journée avec Liam…
 
Je me forçais à rester calme, même si je bouillonnais de l’intérieur. Par quoi allons-nous débuter ? La mairie ?
 
-Dis Cara... Ça te gène pas que je t'appelles Cara, hein ? Ça te brancherai un p'tit tour dans la ville avec moi ?
 
Je fais un signe de tête, pour lui donner mon consentement. Cela ne me dérangeait en rien. J’aimais bien ce diminutif. Je souris. Je le regardai. Lui aussi me répondit d’un sourire, ses yeux changèrent aussi, comme ce d’un chiot qui réclame un câlin, ou sa nourriture. Je m’empêchai de sourire. Je le trouvais sur beau ainsi… Heu… changeons de sujet.
 
— Oui ! J’veux bien ! dis-je avec un peu trop de joie dans ma phrase. On commence par quoi ?
 
Je ne sus même pas s’il m’avait écouté, que je sentis sa poigne contre mon bras. Son sourire se transforma, il devenait plus joueur… Je regardai autour de moi, pour savoir où il m’amenait. On montait des escaliers pour se retrouver face à une femme derrière un comptoir. Elle observait Liam. Il se mit à lui parler, à se présenter pour un jeu organisé par la ville. Il voulait que j’y participe ? Pourquoi ne me l’avait-il pas demandé directement ? Il avait peur de quoi ? J’haussai des épaules, arrêtai de me poser des questions et écoutai ce qu’il avait à me dire.
 
-Tu vas voir, on va s'amuser  ! Une partie de monopoly grandeur nature, ça serait con de rater ça.
 
Je ne connais rien à ce jeu, j’espérai qu’il m’explique.
 
— Euh Liam !, dis-je, un peu inquiet par sa réaction, c’est quoi le monopoly ? J’ai jamais joué à un jeu… Sauf celui de combattre bien sûr. Même si c’est pas un jeu…
 
Je rougis à la fin de ma phrase.
 
— Tu peux m’expliquer ?
 
La femme lui offrit notre nom de groupe, elle l’avait pioché au hasard dans un aquarium rond. Je regardai Liam, une colère naissait en lui. Pourquoi se sentait-il mal ? Je m’approchai pour le rassurer et écoutai le nom qu’on nous donnée dans un cri de mon ami.
 
-Les télétubbies?! C'est une plaisanterie j'espère !
— Liam ? Qu’est-ce qui t’arrive ? Et c’est quoi les télétubbies ? dis-je en bafouillant et en écorchant le nom du groupe.  

Je rougis en posant ma question, me sentant stupide de ne pas connaître ce truc, ces trucs...
 
 
 
 
 
 


© Fiche by Mafdet MAHES




Une nouvelle vie commence avec toi. Une vie de bonheur, (saupoudré de petit problème, comme toute vie de couple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Dunbar

avatar

Humeur : Volcanique
Messages : 521
Réputation : 65
Date d'inscription : 13/04/2015
Age : 23

MessageSujet: Re: [Event] Monopoly's Party | Hotel de ville - Début du jeu -   Mer 9 Sep - 10:54

Lançons les dés ! /o/



You can't blame gravity for falling in love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Administrateur
avatar

Messages : 747
Réputation : 9
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: [Event] Monopoly's Party | Hotel de ville - Début du jeu -   Mer 9 Sep - 10:54

Le membre 'Liam Dunbar' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé Monopoly' :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org
Brian O'Conner

avatar

Humeur : Troublé...
Messages : 655
Réputation : 96
Date d'inscription : 25/07/2015
Localisation : Poste de police

MessageSujet: Re: [Event] Monopoly's Party | Hotel de ville - Début du jeu -   Mer 9 Sep - 18:18


Équipe : Bribri et Gros Minet
Numéro de la maison en cour d’acquisition : 1er  tour
_________________________

Cette fin d’après-midi est assez calme. J’en profite pour écluser les dossiers en souffrance. Je suis rodé maintenant, je suis rapide et efficace. Au diable mes nouveaux collègues qui pensent que je fayotte à fond auprès de Jordan. Lui et moi nous nous comprenons et avons la même vision de notre travail. J’arrive dans son bureau avec une procédure de libération d’un de nos prévenus. Il doit la signer mais j’aimerais m’entretenir sur le fait qu’il faudrait tout de même surveiller ce type qu’on libère. Il a quand même frappé sa femme.

Je m’arrête sur le seuil. Le tableau pourrait être ridicule, Jordan qui gratte la tête de ce chat qui fait la sangsue dans son bureau. Mais j’ai l’impression qu’il en a besoin et ce minet me semble un peu moins idiot que ses congénères. Avec un sourire amusé je me suis avancé et je pousse légèrement le chat. Toutefois celui-ci résiste à ma légère pression et se lave le museau en m’ignorant ostensiblement. Pourtant, il finit par bouger son postérieur sur un signe de Jordan.

Je lui donne le dossier pour qu’il le paraphe. Jordan est d’accord avec moi pour que nous maintenions une surveillance sur ce type violent. Cette fois il s’en sort car sa femme ne veut pas faire de vague et que cela semble être la première fois qu’il dérape ainsi. L’après-midi se poursuit, le travail administratif aussi. De retour dans le bureau de Jordan, je le trouve en train de parler au chat… Je crois vraiment qu’une invitation à aller boire une bière s’impose, afin qu’il parle à des êtres humains.  Le chat qui tient un papier dans sa gueule, vient se planter devant moi.

- Elle veut participer.
- Sérieux ?! C’est un comique ton chat !

Je sors en riant. C’est vrai que l’animal n’est pas commun dans son genre. On dirait qu’il comprend parfaitement ce que nous disons et...

- Saloperie ! Mais dégage de là !

Le félin vient de glisser sur mon bureau éparpillant quelques dossiers. Pire, il semble sciemment en faire tomber sur le sol. S’il croit que je suis aussi zen que Jordan et que je vais le laisser faire sa loi… Euh… Ses griffes viennent de se planter sur mon bureau, sa patte posée sur le flyer. Visiblement, Jordan ne se trompait pas sur les intentions du matou… euh minette… Le félin me regarde fixement et grogne légèrement. Je ramasse les papiers sur le sol et m’assoie.

- Ok ! Ok ! Vire tes pattes si tu veux que je regarde de quoi il s’agit.

… Me voilà, moi aussi en train de parler au chat… C’est une maladie contagieuse ? Le chat semble avoir compris, puisqu’il désencastre ses griffes de mon bureau et s’assoit sur un dossier. Je prends le flyer agrémenté de quatre jolis trous. C’est un Monopoly grandeur nature organisé par la ville.

- Et tu veux jouer à ça ?
« Miaou »
- Tu ne veux pas plutôt une souris en mousse ?
« Miaou ! »


Le pire est que je comprends parfaitement. Je glisse le papier dans ma poche arrière sous le regard moqueur d’une collègue.

- Ok minet. On y va à la fin de mon service.

~~~~~~

Nous voilà devant l’hôtel de ville. Devant moi deux adolescents semblent vouloir participer, ou du moins l’un d’eux. A mes pieds… le chat. Celui-ci m’a suivi dans la voiture comme s’il n’y avait rien de plus normal. Je crois que je l’ai même entendu ronronner… Je ne sais pas, mais j’ai un léger malaise. Jordan m’a regardé étrangement quand je suis sorti accompagner du quatre pattes à poil noir.

- Je désire m’inscrire s’il vous plait.
- Vous devez avoir un compagnon de jeu, monsieur.
- Il est là.


Pourquoi la femme préposée aux inscriptions n’est pas plus étonnée que cela, reste un mystère. Me voilà donc inscrit avec le chat de Jordan. Je soupire en voyant le nom de notre équipe : Bribri et gros minet. Je ne dis rien, car l’équipe des deux adolescents qui sont devant nous a hérité d’un surnom encore plus débile !

La première étape du jeu demande de lancer un dé. Je regarde le chat, il me fixe avec dédain.

- Ok… Je le lance…



© Fiche by Mafdet MAHES




Dernière édition par Brian O'Conner le Mer 9 Sep - 18:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Administrateur
avatar

Messages : 747
Réputation : 9
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: [Event] Monopoly's Party | Hotel de ville - Début du jeu -   Mer 9 Sep - 18:18

Le membre 'Brian O'Conner' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé Monopoly' :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Event] Monopoly's Party | Hotel de ville - Début du jeu -   Mer 9 Sep - 21:20


Équipe : Les Sailor Moon
Numéro de la maison en cour d’acquisition : 1er tour
_________________________

J'étais assise sur le minuscule balcon de chez moi, au milieu de tâches de peinture colorées que j'avais moi même ajoutées pour donner une ambiance chaleureuse à l'endroit. Ça avait fait son effet, bien que le balcon en question paraissait toujours aussi mince.
J'étais assise par terre, mes bras bronzés entourant mes genoux, le regard posé sur le soleil qui dérivait à l'horizon. C'était un spectacle agréable, mais demandant un peu trop de patience, et de la patience, je n'en avais absolument pas. Je m'accrochais brusquement à la barre en métal -servant à ne pas tomber et s'écraser une dizaine de mètres plus bas- et en une fraction de secondes, j'étais debout, le soleil encore éblouissant dans la figure.
Je haussais un sourcil et partais m'enfermer dans ma chambre. Tout avait l'air si calme, je m'ennuyais à mourir.
Jusqu'à ce que l'on sonne à ma porte, je dévalais alors les escaliers, en manquant comme toujours d'embrasser le sol froid et dur, attrapais les clefs et filais ouvrir la porte. Un visage souriant et familier m’accueillit, ce dernier n'étant autre que le facteur. Plus sympathique que séduisant, il fallait l'avouer, et puis critiquer les gens, c'était tout à fait dans mes cordes. J'attrapais un peu trop sèchement le courriel qui m'était destiné et me faisait pardonner en lui adressant le même sourire qu'à chaque fois, malicieux et enfantin.
Dès que les lettres se furent trouvées dans ma main, je pivotais et fermais la porte derrière moi. Une carte postale, sûrement destinée à mon père, et une lettre de la mairie.
Je plissais le regard et retournais l'enveloppe dans tous les sens. Rien n'indiquait que je n'étais pas en droit de l'ouvrir. C'était donc ce que je faisais. Je faisais craquer le papier sous mes doigts fins, n'obtenant pas un résultat très propre... Tant pis !
La lettre de la mairie annonçait des inscriptions pour un monopoly géant. Les jeux de société, ce n'était pas vraiment mon fort, et le mot monopoly ne me disait vraiment rien. Je haussais les épaules. Si cette enveloppe était le seul divertissement que proposait Beacon Hills, autant en profiter.
Je parcourais rapidement le morceau de papier un peu chiffonné du regard, et remarquais qu'il fallait être deux. Cette constatation m'arracha un juron et je plissais les sourcils, affichant une mine boudeuse et insatisfaite.
Je voulais participer à ce Monopoly, et j'avais l'habitude d'avoir ce que je voulais.
Enfonçant l'enveloppe et son contenu dans ma poche, je partais donc en direction de la mairie, seule et bien décidée à participer.

Quand j'arrivais, je pouvais déjà voir trois jeunes hommes. Eh bien je n'étais apparemment pas la seule à ne pas avoir de coéquipier ! Le type dont je vous parlais était d’ailleurs en train de s'inscrire. Je m'approchais un peu et tendais l'oreille pour tenter de saisir ne serait ce que des bribes de conversations. Et c'est ce que je réussissais à faire. Apprenant que le garçon s'inscrivait avec un chat... Étrange bestiole, je ne savais pas si c'était une illusion, mais j'avais l'impression que son sourire et son regard étaient malsains. Ça y est, je débloquais complètement...
Je secouais la tête et avançais d'un pas, en même temps que les gars devant moi. La chevelure d'un des deux ne m'était d'ailleurs pas inconnue. Et en matière de cheveux, j'avais toujours de bons souvenirs. Je plissais le regard, pour la énième fois de la journée et sursautais un peu quand le plus vieux des deux s'énerva tout à coup:

-Les télétubbies?! C'est une plaisanterie j'espère !

Je laissais sans faire attention échapper un petit rire. C'était vrai que ce nom là n'était pas très agréable à porter, je disais comme toujours la première chose qui me passait par la tête, bien que les coéquipiers qui me devançaient étaient pour moi de parfaits inconnus:

-On peut dire que ce nom ne manque pas de virilité.

Je souriais malicieusement, accompagnant mon sourire d'une lueur innocente dans les prunelles, quoique c'était peut être une lueur de défi qui brillait dans mon regard corbeau. L'ami du grognon essayait de le calmer. Sa voix me rappela quelqu'un. Je fronçais les sourcils, ne pas se souvenir était quelque chose d’insupportable... Je grommelais quelque chose d'incompréhensible et avançais au guichet quand c'était mon tour.
J'attaquais la femme avec l'un de mes sourires enfantins et appuyais mes mains sur le comptoir:

-Bonjouuuur, est-ce-que je peux m'inscrire toute seule ? je lui lançais un regard suppliant, s'il vous plaîîîîîîîîît.

Mon interlocutrice m'observait avec pitié et répondait simplement d'un air désolé:

-C'est impossible j'en suis navrée...

Vexée, je fronçais les sourcils et adoptais une moue boudeuse tout en lançant:

-Vous aurez ma mort sur la conscience !

Et tout en traînant les pieds, je m'éloignais.
Si je ne pouvais pas m'inscrire seule, il me fallait un coéquipier ! Pas question de choisir n'importe qui, il me fallait quelqu'un de pas trop chiant, en qui j'avais confiance, oh j'oubliais, et qui ne parlait pas trop ! Il se trouvait que quelqu'un correspondait parfaitement à ce profil !
En fait, la liste des personnes en qui j'avais confiance n'était pas très longue, les éliminations étaient donc assez rapides à faire.
Je ne savais pas vraiment où habitait cette personne, mais je savais où la trouver. C'était donc d'un pas déterminé que je me dirigeais vers la forêt.

Je n'eus pas besoin de chercher bien longtemps, car la chevelure rousse de Kada'an se présenta bientôt à moi. J'accourais vers elle en sautillant, faisant mine d'avoir oublié les incidents de la dernière fois. J'affichais toujours un sourire malicieux, histoire de détendre l'atmosphère. Il me fallait un plan d'attaque, elle n'accepterait jamais d'être trainée à la mairie. Me servir de mes illusions, parfait, parfait, si elle ignorait que l'on sortait de la forêt, elle ne pourrait pas rouspéter.
Mon idées était par-faite ! J'attrapais Kada'an par le bras et me mettais à lui parler, tout en l'entrainant vers la mairie qui à ses yeux était le fond de la forêt. Les odeurs, les sons, tout était trompeur, et c'était ce qui était parfait. Je ne tiendrais pas très longtemps, il me fallait me hâter. Alors je parlais plus vite, calant la vitesse de la marche sur celle de mes paroles.

-Je suis désolée pour la dernière fois, tu sais, je déteste que l'on s'énerve contre moi. J'aurais put t'expliquer calmement, mais la patience n'est pas mon point fort, contrairement à l'originalité. Sinon, tu habites où ? Parce que je savais pas vraiment où te chercher.

Et bla, bla, bla, j'enchaînais directement sur un autre sujet, lui laissant juste le temps de répondre à mes questions. J'avais réussit à immerger la jeune femme. Maintenant, elle ne se douterait jamais de rien.
Bien vite, nous arrivions à la mairie, et c'était là que mon illusion prenait fin, devant l'air abasourdit de ma camarade.
Je souriais innocemment et m'approchais de la femme avec qui j'avais parlé un peu plus tôt. Elle m’accueillait avec une phrase qui se voulait être drôle, mais qui n'eut que l'effet d'un steak un peu trop salé... Un effet désagréable.

-Alors finalement je n'aurais pas ta mort sur la conscience, jeune fille.

Je faisais un sourire faussement chaleureux et tournais mon regard plein d'espoir vers Kada'an. D'un ton suppliant, je demandais, en liant mes mains et en les portant à mon menton:

-S'il te plaît, tu veux bien participer à un monopoly géant avec moi ? Ça va être marrant !

Avec une telle expression, j'avais des airs de chat botté, tant mieux, c'était à lui que je voulais ressembler !
Je cru entendre un petit bruit de la part de Kada'an. Sans plus attendre, je me jetais sur le guichet et confiais à la femme qui était chargée de s'occuper des inscriptions:

-Ça veut dire oui !

La femme soupira et me tendit un document que je remplissais en une fraction de secondes, tout en dandinant le derrière, joyeuse.
Je rendais le papier et le stylo à mon ainée et attendais avec impatience qu'elle nous attribut notre nom de groupe, les yeux brillants.

-Vous serez les Sailor Moon.

Je levais un poing victorieux et scandais, satisfaite, tout en tournant autour de Kada'an:

-Sailor Moon ! Sailor Moon ! Sailor Moon !

L'appellation n'était pas vraiment exacte, car en réalité, il n'y avait qu'une Sailor Moon, les autres s’appelaient Sailor Mars, ou encore Sailor Mercury, et à elles toutes, elles étaient les guerrières Sailor ! Je me considérais donc comme Sailor Illusion ou un truc classe dans le genre !
Un sourire plus que satisfait s'étirant sur mes lèvres rosées, je m'arrêtais enfin, ma tête me tournait un peu, mais l'excitation prenait le dessus.



© Fiche by Mafdet MAHES
Revenir en haut Aller en bas
Kada'an Ravewood

avatar

Humeur :
Messages : 511
Réputation : 36
Date d'inscription : 09/07/2015
Age : 21
Localisation : En forêt !

MessageSujet: Re: [Event] Monopoly's Party | Hotel de ville - Début du jeu -   Mer 9 Sep - 23:29


Équipe : Les Sailor Moon
Numéro de la maison en cour d’acquisition : 1er tour
_________________________

Si ce n'était pas mon jour de malheur, ce n'était pas mon jour de bonheur. En fait, c'était tout simplement une journée qui avait goût au soleil. Une belle journée en apparence.
Je haussai les épaules, enfilant mes baskets et sortit. Mes pensées vagabondaient de si de là. Je pensais à mon père. Ce traite. À ma mère.. aah... Ma mère... Un sourire trancha mon visage, mais seul la voiture du voisin le vit. Et puis Maya. Bon sang.. Ce que j'avais pu être conne avec elle. J'aurais dû me douter qu'un grognement allé la faire partir. Allez-la vexer. Et pourtant, j'ai retroussé mes babines sur son joli minois malicieux. Sans état d'âme, sans même avoir réfléchi. J'espérais la voir.. Pour lui présenter mes excuses. Elle était la seule qui avait recollé plus ou moins mon humanité. Si on peut dire ça comme ça. En fait.. Je la considérais comme la seule pour l'instant qui avait le droit à mon amitié. Une amie.. Ça fessait combien de temps que je errais seule.. Solitaire comme un vieux loup.. Depuis la mort de mon père, je n'avais parlé au gens que pour les agresser, leur faire peur. J'aimais voir la terreur dans les yeux. Ça me rappelait mes crimes. Mais au moins là, je ne tuais pas. Ce n'était que des mots.

C'est avec un petit rire que je constate enfin où je suis. Là où Maya s'était entraîné avec moi. Et là ou elle était partie après mon grognement. Je soupirai et m'approchai de l'endroit ou mon amie se tenait avant de partir sans un mot. Et une larme glissa de ma joue. D'un revers de la main, je l'effaçai. Un nouveau soupir sortit et je m’assis dans les feuilles fraichement tomber. Un regard vers les cimes, une pensée pour les arbres. Pourquoi ? Les arbres sont notre seconde source de vie après l'eau. Ils nous fournissent l'oxygène, le bois pour se chauffait. Et même pour fabriquer des objets. Jusqu'à construire des maisons. Oui, je pense aux arbres. Je pense à tout comme je pense à rien. C'est fou les choses inutiles auxquelles, je peux réfléchir. J'ai beau faire attention à nos amis à écorces, je ne me sens pas à faire une manifestation pour eux.

-Mais de quoi je parle ? Je dois vraiment être fatiguée.

Vl'a que je parle toute seule ! Heureusement qu'il n'y avait personne au alentour. Je me relevai et pour me diriger davantage dans les sous-bois quand un bruit attira mon attention. C'est alors qu'une chevelure brune apparue. Je reconnus l'odeur avant de voir son visage. Maya.. Je la regardai venir vers voir. Voulait-elle une explication pour l'autre fois...?
Je fus étonné lorsque elle m'agrippa le bras, avec un grand sourire. Elle préparait quelque chose. Mais quoi...? Elle m'entraîna vers le centre de la forêt. Enfin, c'est ce que je croyais.

-Je suis désolée pour la dernière fois, tu sais, je déteste que l'on s'énerve contre moi. J'aurais pu t'expliquer calmement, mais la patience n'est pas mon point fort, contrairement à l'originalité. Sinon, tu habites où ? Parce que je ne savais pas vraiment où te chercher.

Oh.. Et bien si je m'attendais à ça... Un vague sourire étira ma bouche et je lui réponds avec bizarrement beaucoup de calme :

Je voulais également de présenter des excuses. Je n'avais pas de raison à te grogner dessus. Ou j'habite ? Et bien je ne pas loin de la forêt, à disont un petit kilomètre. C'est une maison avec un teint légèrement brunâtre.

Elle continua ainsi, passant du coq à l'âne me laissant tout juste le temps de répondre. Et là... Là, je me suis sentie légèrement stupide lorsque nous passions la porte de la mairie. La gueule que je devais avoir.. Comprenant que Maya avait joué avec ses illusions, je ne pue m'empêcher de sourire. Elle s'améliora drôlement !

La phrase de la secrétaire me fit arquer un sourcil. J'avais loupé un épisode ? C'est alors que je vis le monde autour de moi. Un homme avec un chat, deux garçons qui sentaient le loup, Maya et moi.

-S'il te plaît, tu veux bien participer à un monopoly géant avec moi ? Ça va être marrant !

Un bruit de gorge incontrôlable m'echappa. QUOI ?? Un Monopoly grandeur nature ??? Je grinçais des dents et avant que je réplique, Maya s'exlacma joyeusement que ça voulait dire oui. Un instant, mes yeux clignotèrent, mais je fermai les paupières avant qu'on le remarque. Puis je lançai un regard à Maya et lui murmure entre les dents

-Tu as de la chance que je te considère comme mon amie.

-Sailor Moon ! Sailor Moon ! Sailor Moon !

Gné ? J'ai loupé un épisode ? Oh... Notre nom d'équipe ?? Je souris à Maya avant de rire face à sa joie du jeu à venir.. Je remercie la femme d'un hochement de tête avant de regarder les gens autours...


© Fiche by Mafdet MAHES


Love doesn’t make sense
I do not want to start a story with you .. because all the stories have an end, and I never want to stop..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Administrateur
avatar

Messages : 747
Réputation : 9
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: [Event] Monopoly's Party | Hotel de ville - Début du jeu -   Mer 9 Sep - 23:29

Le membre 'Kada'an Ravewood' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé Monopoly' :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolf-rpg.forumactif.org
 
[Event] Monopoly's Party | Hotel de ville - Début du jeu -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Event] Monopoly's Party | Hotel de ville - Début du jeu -
» Chapitre 4 - Batailles aléatoires : Trophées, Niveau Global, Niveau d'hôtel de ville
» Hôtel de ville
» Le clan Chien des Quais dans le top 200 !
» Vos avis sur mon premier village hdv 9

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG, la limite : l'imagination :: Out of Beacon Hills :: Réalité alternative (Hors RP) :: Beacon Hills-
Sauter vers: